Arrivée du bus-tram à Sophia Antipolis

Arrivée du bus-tram à Sophia Antipolis

Pourquoi un bus-tram ? Un Transport en Commun en Site Propre (TCSP), avec un Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), entre Antibes et la technopole de Sophia Antipolis ? Parce que c’est le principal axe des trajets des actifs sophipolitains, domicile-travail. Mais la mise en place de celui-ci, a pris « quelques mois de retard » ! …

Au-delà de la réalisation du site propre, le projet prévoit :

  • L’aménagement de 17 stations accessibles aux Personnes à Mobilité Réduite  (Sans compter le Pôle d’Echanges d’Antibes – PEA) et équipées d’informations voyageurs  en temps réel
  • La création d’itinéraires cyclables sécurisés
  • Des possibilités d’interconnexion du réseau futur de bus, en particulier à Saint-Philippe, à la salle Antibes Azur Arena, à Weisweiller, aux Terres-Blanches et au pôle d’échanges d’Antibes
  • La création de 2 parcs relais et la mutualisation de parkings publics : l’un à proximité du giratoire de la Croix-Rouge (Rue des Terriers / RD35bis) et l’autre à la salle Antibes Azur Arena (Zone d’activité des Trois Moulins), en plus des aménagements réalisés par d’autres collectivités aux abords  de l’itinéraire (Parcs de stationnement du théâtre Anthéa, de la salle  Antibes Azur Arena et de la zone d’activités des Clausonnes)
  • L’acquisition d’un nouveau matériel roulant de grande capacité (Véhicule articulé), confortable, peu polluant, accessible et esthétique
  • La construction d’un centre de maintenance pour ce nouveau matériel roulant.

L’aménagement du tracé du Bus-tram continue. En plein cœur de la forêt, un ouvrage d’art de 70m de long va enjamber le cours d’eau de la Valmasque. Ce pont est un élément des 1600 m du tracé qui reliera 2 pôles stratégiques de Sophia Antipolis. Malgré l’ampleur du chantier, tout est mis en œuvre pour limiter son impact sur l’environnement. L’ensemble du tronçon devrait être terminé pour l’automne 2019.

Plan du BHNS Antibes Sophia

Partie centrale – Le futur pont
Après la mise en place, mi mars, des installations de chantier pour la construction du pont, dont les travaux dureront environ 1 an, la réalisation de ses fondations a démarré. Ainsi, les 4 pieux de chacun des 4 appuis du pont ont d’abord été forés et coulés. Ces opérations ont duré jusqu’au 20 avril. Depuis lors et jusqu’à fin juin, les travaux consistent à ferrailler puis bétonner chacun de ces 4 appuis. Parallèlement, les travaux sur les fûts des piles ont démarré : les 2 premiers fûts sont terminés, les 2 autres sont en cours, jusqu’à fin juin. Les premiers essais réalisés sur les fondations exécutées jusqu’à présent sont concluants.

Partie nord – Du campus SophiaTech au futur pont
Fin 2017, des terrassements ont démarré pour créer la piste d’accès au futur pont depuis le campus SophiaTech. Un mur de soutènement le long de la piste a été construit de fin mars à fin avril. L’espace situé derrière ce mur est remblayé à partir de mai. Ces travaux nécessitent, par mesure de sécurité, la fermeture de certains sentiers de randonnées.

Quelles sortes de bus rouleront sur ces nouveaux tracés ?

La CASA teste toutes sortes de modèles, de tailles, de motorisations … Alors parfois, les usagers de la Ligne 100Express se retrouvent à bord de nouveaux engins, et donnent leurs appréciations. Comme par exemple, avec ce bus tout noir, articulé, testé en décembre 2017 :

Le Réseau de Transport en Commun Envibus a testé un véhicule à Haut Niveau de Service dans le cadre du projet du Bus en Site Propre de la CASA.

Enfin et bien sûr, le Réseau ENVIBUS sera restructuré avec l’arrivée du Bus-Tram ! Les équipes Envibus sont en train d’étudier les meilleurs tracés pour compléter les derniers km du Bus-Tram et desservir au mieux, tous les usagers jusqu’à leur destination.

En savoir + sur le Bus-Tram Antibes – Sophia Antipolis

Les commentaires sont clos.