Appel à Manifestation d’Intéret – Mobilité (Ademe)

Dans le cadre des investissements d’avenir et du programme « Véhicule du Futur », l’ADEME lance un Appel à Manifestations d’Intérêts (AMI) sur le sujet des déplacements quotidiens des personnes et l’acheminement final des marchandises.

Il s’agit, dans cet AMI, d’innover dans une approche systémique en incluant tous les acteurs de la mobilité : opérateurs de transports publics, constructeurs automobiles, de camion ou de deux roues, gestionnaires d’infrastructures, de route ou de parking, loueurs, banques et assurances, opérateurs de télécommunications, laboratoires de recherche sur les transports, la gestion de données ou la simulation numérique complexe, fournisseurs d’énergies mais également les collectivités et les autorités organisatrices.

Tous les documents nécessaires (également téléchargeables ci dessous) au montage d’un projet sont disponibles ci dessous ou sur le site de l’ADEME. Les outils Les Transports du Futur comme le flux d’information, le compte twitter ou le groupe de discussion sur LinkedIn (maintenant totalement libre d’accès) peuvent être utilisés pour trouver des informations ou échanger. Vous avez jusqu’au 20 mai 2011 (15h).

Si vous avez un projet, offrez des compétences, connaissez un territoire candidat, vous pouvez vous connecter à l’outil de partenariat. Cet outil vous permettra de finaliser votre consortium en vue de l’AMI.

Ci dessous le texte de l’AMI Mobilité 1, la Feuille de route (annexe 1) associée ainsi que les documents nécessaires au montage du dossier :

Télécharger toutes les annexes sur le site des Transports du Futur

L’annexe 2 : Règlement financier des Investissements d’Avenir (PDF – 90K – 30/11/2010)
L’annexe 3 : Contenu détaillé du projet (DOC – 289K – 17/01/2011)
L’annexe 4 : Base de données financière (XLS – 737K – 17/01/2011)
L’annexe 5 : Descriptif synthétique du projet et identification des partenaires (XLS – 125K – 17/01/2011)

Les innovations devront porter sur l’optimisation du système complet, sur les interfaces, pour faciliter, simplifier les passages d’un mode à l’autre, à la fois pour les personnes et les marchandises, pour mieux utiliser nos transports publics, mais également mieux exploiter l’usage des véhicules individuels qui peuvent se partager le temps d’un déplacement. Les territoires d’expérimentation devront jouer un rôle majeur pour fédérer tous ces acteurs, créer des synergies, ou encore partager des données pour en maximiser l’usage.

L’objectif est de développer et tester des technologies, systèmes ou services susceptibles de rendre le système de mobilité (voyageurs et marchandises) plus performant : plus économique, plus rapide, plus efficace du point de vue énergétique et environnemental, exploitant mieux les différents modes (les transports publics notamment).

Le champ d’innovation technique est large et porte à la fois sur l’amélioration des véhicules (catégorie, carburant), l’amélioration des infrastructures (partage et aménagement de la voirie), et également le système d’information (logiciels, bases de données d’informations multimodales), la tarification (billettique), etc. Les démonstrateurs et expérimentations pourront combiner tout ou partie des innovations. Dans tous les cas ils devront s’appuyer sur la démonstration ou l’expérimentation d’un service innovant de mobilité. Une attention particulière sera accordée aux projets construits dans une logique multicritères, intégrant plusieurs champs (les technologies, la billettique, la gouvernance par exemple) et qui proposeront des actions globales sur un territoire donné. Pour concentrer sur quelques territoires les expérimentations impliquant un grand nombre d’acteurs et d’innovations, et atteindre ainsi des seuils de massification, le montant total des dépenses pour chaque projet devra être supérieur à 5 millions d’Euro.

De nombreux exemples d’expériences à l’étranger et en France sont détaillées dans ce blog (utiliser pour cela, la rubrique Rechercher ou le nuage de mots). La philosophie générale est également présentée dans les notes de synthèse (MétaNotes).

Cet AMI est une opportunité unique pour tous les acteurs de la mobilité de se fédérer, d’innover au niveau du système global, de créer des synergies à fortes valeurs ajoutées, de construire des champions mondiaux dans ces domaines, d’inventer de nouveaux métiers, de nouveaux modèles économiques orientés vers les usagers.