Etude Eurobaromètre : quel futur pour la mobilité des européens ?

07/04/2011

Eurobaromètre

Partager Publier sur Twitter Publier sur Deli.co.us

L’étude qui vient d’être publiée est un indicateur précieux des attentes des Européens en matière de transports, et dessine quelques pistes d’évolutions pour les politiques publiques, nationales et européennes.

66 % des 25 570 personnes interrogées dans le cadre de cette enquête Eurobaromètre envisagent d’opter pour des véhicules plus petits, et 62 % d’entre elles pourraient acquérir une voiture à autonomie réduite.

Les Européens sont également majoritairement favorables à un nouveau modèle de taxation à échelle européenne, proportionnel à l’usage de la voiture et à ses émissions de CO2.

Les conclusions de l’étude publiée par Eurobaromètre le 24 mars dernier sont donc encourageantes pour l’avenir de la mobilité : par souci environnemental, une majorité d’Européens seraient prêts à faire des compromis sur leurs habitudes de transport, à la fois en termes de dépenses et de choix de mode de déplacement.

Des pistes de réflexion pour les politiques de transports

L’enquête permet également de tirer un certain nombre de conclusions quant aux exigences liées aux transports publics. Ceux-ci sont généralement perçus comme moins pratiques que la voiture, de par l’insuffisance des connexions, leur manque de fiabilité ou leur fréquence de passage insuffisante.

Beaucoup d’Européens appellent de leurs vœux une meilleure information, des tickets uniques accessibles via internet, ou encore une intermodalité facilitée. Autant de pistes à explorer pour le développement de systèmes de transports plus performants…

Sources : Mobilité-durable.org