Sam. 9/04 : Nice lance l’auto-partage tout électrique !

Publié le ven, 2011-04-08 11:24 par Jean-Pierre Largillet – Vu 109 fois
Nice Côte d’Azur, laboratoire de l’auto partage tout électrique ! Dans la foulée des « vélos bleus », le nouveau service d’Autos Bleues sera lancé demain samedi, place Masséna à 11 heures. Une cinquantaine de véhicules au départ pour un parc qui devrait atteindre 210 voitures réparties sur 70 stations à la fin 2012. Compter 8 euros de l’heure pour circuler en silence et sans CO2.
Nice, laboratoire des nouveaux usages ! La ville l’avait déjà montré en lançant en mai dernier le test grandeur nature du sans contact. Une expérimentation qui a été reprise depuis dans neuf autres agglomérations françaises et qui devrait déboucher sur de larges pratiques, les fabricants de mobiles ayant décidé de lancer des gammes de téléphones NFC (Near Field Communication). Mais demain samedi, c’est une autre grande expérimentation que Nice attaque, dans la lignée celle-ci des « vélos bleus » : celle de l’auto-partage.
Les premières iON et Berlingo électriques en silence et sans CO2
Déjà annoncée, l’opération sera lancée demain samedi à 11 heures, place Masséna, en plein cœur de ville, par le député-maire Christian Estrosi, en présence d’Eric Ciotti, député et président du Conseil général, d’Henri Proglio, Pdg d’EDF et d’Antoine Frérot, Pdg de Veolia Environnement (c’est le groupement VENAP associant Veolia Transport à 70% et EDF à 30% qui a remporté l’appel d’offres).
Ce sera une première en France. Dès demain, les premières iOn et Berlingo électriques sillonneront la ville. Sans CO2 et tout en silence. Nice Côte d’Azur sera ainsi la première collectivité de France à mettre en service à grande échelle, le dispositif d’Auto Partage, exclusivement avec des voitures électriques. Sur le territoire de Nice Côte d’Azur, 210 véhicules électriques seront repartis à terme sur 70 stations. Pour le lancement, près de 20 stations, essentiellement sur Nice, ont été ouvertes avec une cinquantaine de voitures électriques en libre-service. La montée en puissance et l’élargissement du périmètre à l’ensemble de la communauté urbaine se feront par paliers jusque fin 2012.
Les Autos Bleues en pratique
En pratique, comment utiliser l’auto-partage ? Il faut d’abord s’inscrire (25€ sur le site officiel ou via une agence Auto Bleue) et montrer qu’on a bien le permis de conduire. Un badge vous est remis. Il permet de débrancher la voiture à la station et de débloquer les portières. Il faut ensuite entrer son code PIN personnel sur un écran tactile pour faire démarrer la voiture. A noter que l’écran fait également office de GPS à partir d’une application développée par la société sophipolitaine VU Log.
Pour les tarifs deux formules : l’offre liberté à 8€ de l’heure, l’offre avec abonnement à 50€ par mois pour 10 heures d’utilisation. Il est possible de se déplacer dans l’ensemble du département mais il faut savoir que l’auto bleue n’a une autonomie que de 80 km et que le système actuel oblige à la redéposer dans la station où on l’a prise. D’où une utilisation qui, dans un premier temps, devrait se faire majoritairement en ville.

 

2 pensées sur “Sam. 9/04 : Nice lance l’auto-partage tout électrique !”

Les commentaires sont fermés.