Transport en site propre : la CASA dévoile le tracé

La CASA* avait le choix entre un tramway (comme à Nice) et un Bus à Haut Niveau de Service BNHS (sorte de bus-tramway) pour relier Antibes à Sophia Antipolis. La seconde solution a été retenue, avec la création d’une ligne spéciale pour le transport en commun en site propre. « Si plus tard, nous devons le transformer en tramway, il suffira d’ajouter des rails », a précisé Jean Leonetti en dévoilant aux comités de quartier le tracé retenu pour le futur transport en commun en site propre. Une voie spécifique a donc été dessinée pour ce « bus tramway » qui pourrait circuler d’ici à 2016, selon les experts de la Casa.

Sans grande surprise, cette ligne partira de la gare multimodale ou de la place De-Gaulle, passera par l’avenue Jules-Grec, le lycée Jacques Dolle, le chemin Saint-Claude, la zone des Trois Moulins et se rendra soit en destination de Saint-Philippe (l’une des variantes) soit aux Clausonnes. « Nous avons choisi le tracé le plus simple, en évitant tout ce qui pourrait nous amener à des expropriations. Nous utiliserons les routes existantes. Une déclaration d’utilité publique (DUP) sera lancée après l’enquête publique », a souligné Jean Leonetti.

Concertation publique d’avril à Juin 2011

Les Antibois vont être invités, à participer dans un premier temps à une concertation publique lancée d’avril à juin, autour de ce tracé. La Casa souhaite, en effet, mettre en service les premiers « bus-tram » en 2016, ainsi qu’un réseau de transports en site propre à Valbonne. « Pour cela, il nous faut avancer rapidement dans nos projets et mobiliser la population autour de ces nouveaux transports », a souligné Jean Leonetti lors d’une réunion publique avec les comités de quartier. Le trajet du bus à haut niveau de service soumis à l’enquête pourra difficilement être modifié, à cause des contraintes du terrain ». Ce trajet prévoit la création de 16 kilomètres de lignes, pour un trafic déjà estimé entre 14 000 et 16 000 personnes par jour par ses concepteurs.

Des études pour la vieille ville

« Le coût total du projet est estimé à 115 millions d’euros », a ajouté le président de la CASA.

Pendant que le transport en site propre se mettra en place, les comités de quartier ont été invités à réfléchir à une nouvelle façon de se déplacer en centre-ville.

Pour aider, faire avancer le débat, la municipalité a confié une étude à Egismobilité, qui a été rendue publique (lire par ailleurs).

Cet audit présente la situation difficile des transports en centre-ville et propose des solutions pour apaiser les déplacements et faciliter les liaisons entre les quartiers. Le bureau d’étude propose également des pistes pour améliorer les problèmes de stationnement en centre-ville. Toutes ces solutions préconisées ont été présentées aux représentants des comités de quartier qui devront rapidement en choisir une d’entre elles.

CASA : Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis

ryvon@nicematin.fr
Robert Yvon Nice-Matin

Lien en ligne