Sécurité routière : les panneaux indiquant les radars, supprimés

LEMONDE.FR | 11.05.11 | 14h13  •  Mis à jour le 11.05.11 | 14h22
Les panneaux indiquant la présence de radars fixes vont être supprimés comme les cartes d'implantation des radars ne seront plus rendues publiques.
A l’issue d’un comité interministériel de sécurité routière, qui s’est tenu mercredi 11 mai, à la demande du premier ministre, François Fillon, plusieurs mesures de renforcement de la sécurité sur les routes ont été annoncées par Matignon. Les principales sont :
Signalisation. Les panneaux indiquant la présence de radars fixes vont être supprimés et les cartes d’implantation des radars ne seront plus rendues publiques.
Radars. Les avertisseurs de radar seront interdits et 1 000 nouveaux radars seront déployés d’ici à la fin de l’année 2012. Il s’agit de radars troisième génération, mobiles, permettant de contrôler la vitesse des usagers à partir de véhicules en circulation.
Contrôle de la vitesse. Un excès de vitesse de plus de 50 km/h par rapport à la vitesse autorisée va devenir un délit dès la première infraction. Jusqu’à présent c’était un délit seulement en cas de récidive, non en première intention.
Deux-roues : Les plaques d’immatriculation pour les motos et scooters seront de plus grande taille, afin de rendre plus efficaces les contrôles radar.
Alcool. En matière d’alcoolémie, une situation de conduite supérieure à 0,8 g/l sera sanctionnée par le retrait de 8 points, contre 6 actuellement. L’utilisation d’un éthylotest anti-démarrage sera rendue obligatoire sans délai pour l’ensemble des transports en commun de personnes.
Bien qu’un accident corporel de la route sur dix soit associé à l’usage du téléphone portable, aucune mesure n’est prévue pour contrôler ces comportements. Quant à l’allègement des contraintes du permis à points, voté par la majorité en février 2011, il ne sera pas modifié.
Sources : Le Monde.fr