Journée du transport public : 21/09/11

Déjà plus de 100 réseaux inscrits !

Le 21 septembre, donnez rendez-vous aux Français

« Rendez-vous incontournable des collectivités et des exploitants, la Journée du transport public, est maintenant bien ancrée dans les habitudes des citoyens. En 2010, ce sont plus de 37 millions de Français qui ont pu bénéficier d’offres promotionnelles pour tester ou mieux connaître leurs réseaux de transport de proximité. 

Toute l’année, autorités organisatrices et opérateurs œuvrent, main dans la main, pour faciliter les déplacements des voyageurs, améliorer la qualité de service et moderniser les réseaux. Avec la Journée du transport public, ces acteurs peuvent, une fois par an, sensibiliser le grand public aux atouts des transports en commun.

Cette année, nous souhaitons insister sur la communication mise en place tout au long de l’année pour faire connaître les lignes, les offres et toutes les possibilités modales et intermodales. La coopération de l’ensemble des acteurs nationaux et locaux, la cohérence des actions et des messages garantissent la puissance de cette grande campagne nationale et sa visibilité, indispensables à une prise de conscience et à un véritable changement de comportement.

Nous comptons donc sur votre participation et celle de tous les réseaux de France, urbains, interurbains et régionaux pour faire de cette Journée l’initiatrice de nouveaux comportements. »

Bernard Soulage, Président du GIE Objectif transport public
Roland Ries, Président du GART
Michel Bleitrach, Président de l’UTP

 

Liste des participants en 2010 et :


Un évènement organisé par :

GIE


Avec le soutien de :

Ministère du Développement Durable


Dans le cadre de :

Semaine de la Mobilité 2011

 

Comprendre les enjeux : Bouger moins ? Non. Bouger mieux !

La mobilité durable, qu’est-ce que ça veut dire ? Ce n’est pas forcément bouger moins, c’est surtout bouger mieux. C’est une mobilité peu consommatrice d’énergie, peu polluante et qui permet de se déplacer en toute liberté pour les trajets du quotidien (travail, loisir, vie sociale…). C’est un des leviers d’un développement plus durable tant sur le plan écologique et économique, que sociétal.

 

Bouger mieux, pourquoi ?

  • Pour protéger l’environnement

Le secteur du transport est responsable de 26 % des émissions de gaz à effet de serre, lui-même principal responsable du réchauffement climatique. La croissance du trafic a eu comme conséquence d’augmenter ces émissions de 23 % depuis 1990. En outre, les ressources pétrolières ne sont pas inépuisables.
Pour toutes ces raisons, il faut changer nos habitudes et nos comportements de déplacement : n’utiliser la voiture en solo que lorsque cela est nécessaire, éviter les déplacements inutiles, combiner les différents modes de transports…

 

  • Pour se déplacer moins cher

Quand on sait que l’utilisation quotidienne de la voiture génère un coût annuel moyen de 6000 € (20 fois supérieur au coût annuel des déplacements en transports en commun), emprunter les transports publics, c’est aussi faire le choix d’un transport moins cher.

 

  • Pour plus de cohésion sociale

Les besoins de mobilité augmentent. Améliorer la desserte de certains quartiers pour rendre la ville plus accessible et éviter les déficits de mobilité qui conduisent souvent à un enclavement des territoires et à un isolement de certaines catégories de la population (personnes âgées, personnes à mobilité réduite…), c’est aussi ça la mobilité durable.

Sources : Ministère du Développement durable