Clean Energy Planet remporte le Prix innovation dans les écotechnologies

Une entreprise locale dans les Alpes-Maritimes, remporte un prix national. Bravo !… Laurence

Dans le cadre des Prix Entreprises & Environnement 2011 :

Prix Entreprise et Environnement 2011 : lien vers le communiqué de presse

Le Prix Entreprises & Environnement, organisé par le ministère du développement durable et l’ADEME, distingue les entreprises dont les innovations font évoluer les modes de consommations et de production dans le sens du développement durable. Remis lors du Salon Pollutec le 29 novembre 2011, il a récompensé 13 entreprises dans 5 catégories :

  • Maison du mondeOberthur technologies et Alstom transport dans la catégorie « Ecoproduit pour le développement durable » ;
  • Refresco dans la catégorie « Technologies économes et propres » ;
  • Clean energy planet et Cesbron dans la catégorie « Innovation dans les Eco-technologies » ;
  •  APF entreprises 34 et Alter eco dans la catégorie « Management et initiatives pour le développement durable » ;
  • Eiffage (prix et mention spéciale), Yves Rocher,Geophyte-Evinerude et Idée Alsace dans la catégorie « Biodiversité et entreprises ».

Le coup de coeur du jury a été décerné à Voies navigables de France pour les techniques végétales de restauration des berges des voies navigables. Les meilleurs dossiers des Prix Entreprises & Environnement participeront aux prochains European Business Awards for the Environment en 2012.

 
Autre source ci-dessous : WebTimeMedias Publié le 1 décembre, 2011 – 07:59 par Jean-Pierre Largillet – Vu 108 fois
 
La start-up sophipolitaine a été distinguée pour sa vélostation électrique modale. Elle a reçu hier à Paris dans le cadre du salon POLLUTEC le prix « Innovation dans les écotechnologies » du ministère du développement durable et de l’ADEME.

Preuve que Sophia-Antipolis est toujours un berceau pour les entreprises innovantes, une nouvelle start-up de la technopole, se retrouve sur un podium national. Clean Energy Planet vient en effet de remporter le Prix Innovation dans les écotechnologies grâce à sa vélostation électrique modale! Ce prix a été remis hier mercredi à sa fondatrice Céline Seckler, présidente, et Pascal Gautherie, directeur commercial, à l’occasion du salon POLLUTEC, qui se tient du 29 novembre au 2 décembre à Paris-Nord Villepinte.

Avec les Prix Entreprises et Environnement, le ministère du développement durable et l’ADEME récompensent chaque année des entreprises innovantes en matière de développement durable. Ces prix sont répartis dans cinq catégories : “Ecoproduit pour le développement durable”, “Technologies économes et propres”, “Innovation dans les écotechnologies”, “Management et initiatives pour le développement durable” et “Biodiversité et entreprises”. Clean Energy Planet est lauréate de la catégorie Innovation. Ce prix récompense des entreprises du secteur des écotechnologies qui ont mis sur le marché une innovation en matière de produit, de procédé ou de service, ayant permis de faire progresser significativement une filière.

Les points forts de la vélostation, dont une unité pour vingt vélos électriques a été inaugurée la semaine dernière à SKEMA Business School, résident dans sa simplicité d’utilisation, et son système breveté qui permet de verrouiller et recharger les vélos à assistance électrique (VAE) en un seul geste, par la roue avant. Le verrouillage et la charge se font automatiquement grâce à une carte magnétique (RFID), un badge de l’entreprise ou une carte de transport ou de parking (une seule manipulation).

Une interface Internet permet aux collectivités et entreprises de gérer le parc à distance, en maintenant toujours chargées les batteries (partie vitale d’un vélo électrique). D’autre part, la conception – qui inclut l’éco-conception – la production et la fabrication se font en France.

Clean Energy planet, qui a installé également des vélostations à Monaco, table sur des demandes de collectivités et d’entreprises de plus en plus importantes en raison des problèmes liés aux difficultés du déplacement. Des difficultés de transport qui entrainent de nombreux conflits, des surcouts financiers aussi bien sur les charges liées au déplacement que sur les charges salariales (absentéismes, retard …). D’autre part, le Grenelle de l’Environnement a sensibilisé les collectivités et les entreprises mais aussi les particuliers sur l’impact des déplacements dans l’environnement et des solutions dans la mobilité arrivent à petit pas : voiture en auto-partage, covoiturage, transport en commun, véhicules électriques.

Le vélo à assistance électrique représente un des moyens doux le plus abouti. Le système en libre-service permet au public de tester ces nouveaux modes de déplacement et de comprendre qu’il est possible d’éviter de prendre sa voiture personnelle pour des déplacements urbains ou périurbains. L’intermodalité lui permet de pouvoir choisir à l’instant T le mode de déplacement qui lui convient le mieux : transports en commun, vélos électriques, voiture en autopartage…