12 nouveautés dans les Alpes-Maritimes pour 2012 !

Attention, dans le titre de l’article ci-dessous, de la journaliste de « 20Minutes.fr », ne pas confondre « Nice » avec le département des Alpes-Maritimes, svp ! Même si elle rectifie ensuite. Ceci dit, de grands changements en perspective dans le 06, il est clair ! … Laurence

Source : 20Minutes.fr d’Aurélie Selvi

Les douze nouveautés de 2012

Créé le 02/01/2012 à 07h21 — Mis à jour le 02/01/2012 à 07h21

Projets Urbanisme, transports, enseignement… Le point sur les changements azuréens de l’année

Ça bouge dans les Alpes-Maritimes. Premiers coups de pioche, projets qui voient le jour… 20 Minutes fait le point sur douze changements-clés qui vont rythmer l’année 2012.

1 – Se garer grâce à son smartphone

Géolocaliser la place la plus proche et l’itinéraire pour s’y rendre grâce à son téléphone ou son GPS, ce sera possible dès l’été 2012 à Nice. Pour mettre en place ce dispositif de « stationnement intelligent », la ville réalise dès ce mois-ci des tests techniques dans le quartier Raimbaldi. Des capteurs, signalant en temps réel les emplacements libres, vont être installés sur la chaussée dans les prochains jours.

2 – La gare du Sud sur les rails

3 – Le lifting des bus cannois
Un bus toutes les 6 minutes, c’est l’objectif du vaste chantier lancé en 2012 à Cannes. Initialement prévus pour janvier, les travaux de création d’un réseau de bus « à haute qualité de service » débuteront au printemps par La Bocca, au niveau du moulin de la gaieté, selon le Syndicat intercommunal des transports publics. En 2015, deux lignes quadrillant Mandelieu, Le Cannet, Cannes-centre et La Bocca seront opérationnelles.

4 – Davantage de destinations
En avril, l’aéroport Nice Côte d’Azur boostera son offre. La compagnie low-cost easyJet y ouvrira une base avec à la clé cinq nouvelles destinations (Toulouse, Bordeaux, Nantes, Naples et Venise). Simultanément, Air France en fera de même, proposant ainsi 6  destinations supplémentaires (Athènes, Barcelone, Istanbul, Venise, Tel-Aviv et Naples) à prix réduit (billets dès 50 €).

5 – La coulée verte fleurit
Au printemps prochain, la verdure gagnera du terrain dans le centre de Nice. En attendant la livraison totale de la coulée verte, parc de 12 hectares qui s’étendra de l’ex-gare routière au jardin Albert-Ier, une orangeraie fleurira face à l’Eglise du Vœu dès mai. Composé de 75 arbres, l’espace à 3,5 millions d’euros constituera la première étape du projet, qui doit voir le jour en 2013.
6 – La ligne 2 du tram en route
C’est parti pour quatre ans de travaux. A Nice, 2012 marquera le début du chantier de construction de la ligne Est-Ouest du tramway. Le premier semestre sera consacré aux premiers diagnostics archéologiques. Les travaux de terrassement des stations (puits d’entrée du tunnel) débuteront quant à eux au milieu de l’année.

7 – Un nouveau campus à Sophia
Relancé en 2009, le projet de campus STIC (Sciences et technologies de l’information et de la communication) devrait enfin se concrétiser. Le pôle de 20 000 m2 accueillera ses premiers élèves à Sophia Antipolis pour la rentrée universitaire 2012. Les écoles d’ingénieurs Eurécom, Polytech et l’IUT Réseaux & Telecom y seront entre autres regroupés. Une réalisation à 73 millions.

8 – Une crypte sous Garibaldi
A Nice, encore un peu de patience pour découvrir les vestiges cachés sous la place Garibaldi. La crypte archéologique, censée ouvrir en octobre dernier, devrait être inaugurée en février, avec de petites visites de groupes. Avant une ouverture grand public prévue pour l’été.

9 – La 6202 bis raccordée à l’A8

10 – Le sport a son musée à Nice
Dans la plaine du Var, le Nice stadium ne devrait voir le jour qu’en juin 2013. Le Musée national du sport, lui, n’attendra pas. Le lieu, aux 3 000 m2 d’espaces d’exposition répartis sur plusieurs étages, devrait être livré d’ici à la fin de l’année 2012.

11 – L’avenue Jean-Médecin piétonne à 100 %
Suspendus pendant les fêtes, les travaux de piétonisation du troisième tronçon de l’avenue Jean-Médecin (avenue Clemenceau à Thiers) reprennent demain à Nice. Chiffrée à 2,4 millions d’euros, la dernière phase de ce chantier s’achèvera fin 2012, rendant la principale artère de Nice totalement piétonne.

12 – Aquaviva émerge