Dominique Lebrun est nommé coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo

Pour 2012, un passage de relais au Ministère : après Hubert Peigné, voilà Dominique Lebrun, Coordinateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo. Voici d’ailleurs un des interview de Mr Peigné, sur le site de MobilitéDurable.org, du 26.07.2010 :

Espérons que Mr Lebrun soit aussi convaincant auprès des collectivités territoriales (anciennement dites « locales ») que le 1er Coordonnateur interministériel en question, Mr Peigné ! … Laurence

Sur le site de l’Economie, des Finances et de l’Industrie :

Par décret du Président de la République du 28 décembre 2011, Dominique Lebrun, inspecteur général de l’administration du développement durable, est nommé coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo.

Depuis 2006, l’institution d’un coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo vise à renforcer la valeur ajouté ce moyen de transport pour la santé publique, la sécurité routière, l’aménagement du territoire, l’offre touristique et l’amélioration du cadre de vie.

Placé auprès du ministre chargé des Transports, son rôle est de travailler en liaison avec les différents acteurs pour renforcer la mobilisation commune de partenaires (Etat, collectivités, associations, entreprises) pour le développement de l’usage du vélo. Ses actions s’appuient sur un réseau constitué d’une équipe interministérielle, dont la Mission nationale des véloroutes et voies vertes, des relais locaux et des partenaires associés aux actions.

Il coordonne notamment la réalisation du schéma national des véloroutes et voies vertes. Celui-ci prévoit la réalisation d’un réseau d’itinéraires cyclables de plus de 20 000 km, qui constitue une déclinaison des itinéraires EuroVelo, soutenus par l’Union européenne. La démarche France Vélo Tourisme vise à offrir de nouvelles possibilités pour la découverte touristique de la France à partir de ce réseau.

************ Dossiers du GART sur les modes doux****************

Groupement des Autorités Responsables du Transport : Modes doux / actifs

52% des déplacements en voiture font moins de …3 kilomètres ! Qu’est-ce qu’un mode doux, aussi appelé actif ? Stricto sensu, il s’agit des modes de déplacement dans la rue ou sur route sans apport d’énergie autre qu’humaine comme la marche, le vélo, la trottinette, les rollers…

Mais ces modes doivent être considérés en lien étroit avec les transports collectifs (bus, tramway, train, métro), le covoiturage, l’autopartage, l’utilisation du taxi, et encouragés par la mise en place d’aménagements cyclables, de cheminements piétons, et d’espaces dédiés permettant de leur redonner une véritable place dans l’espace public.

Ces modes sont les fers de lance des déplacements de courtes distances, des centres urbains à vitesse apaisée et un maillon précieux dans la chaîne des déplacements.

Le GART milite pour leur développement, via la possibilité pour les autorités organisatrices de transport de se saisir de compétences élargies dans le domaine et de favoriser une organisation douce des espaces par la promotion de zones 30 et d’une charte de la rue notamment.

http://www.gart.org/