A8: révolution aux entrées et sorties Ouest de Nice

Espérons que ceci fluidifie la circulation…? Laurence

Source : Nice Matin, publié le samedi 04 février 2012 à 10h19

A8 : révolution aux entrées et sorties Ouest  - 15884361.jpg

Changement pour rejoindre la route de Grenoble, nouveaux giratoires et virage des jardiniers élargi. Coût total de l’opération; 50 millions d’euros.

Une nouvelle sortie pour rejoindre la route de Grenoble et le centre de Nice.

C’est la phase la plus spectaculaire de ce réaménagement, celle dont les travaux risquent aussi de provoquer les plus grosses perturbations de circulation dans les mois à venir. Aujourd’hui, les automobilistes venant de Saint-Laurent-du-Var et optant pour la sortie Sud de l’A8 se dirigent nécessairement vers la Promenade des Anglais. Demain, ils pourront poursuivre leur route jusqu’à la route de Grenoble, pour atterrir à la hauteur du concessionnaire Peugeot et des courts de tennis.

Autrement dit, ils traverseront le bd Pompidou dans toute sa largeur pour rejoindre l’autre côté. Comment est-ce possible ? Le bd Pompidou sera surélevé pour permettre le passage de cette nouvelle voie autoroutière. A cette hauteur, les voitures venant de la Prom’ et se dirigeant vers le Nord emprunteront donc une sorte de toboggan sous lequel circuleront les usagers de l’A8.

But de cette grande manœuvre : offrir une autre alternative aux automobilistes pour entrer dans Nice, mettre un terme aux embouteillages récurrents dans ce secteur et alléger le trafic sur la Promenade des Anglais. Une fois « débarqués » sur la route de Grenoble, les véhicules pourront rejoindre, en ligne droite, la voie rapide.

Un virage des Jardiniers « adouci » et une voie élargie entre le viaduc surplombant le Var et l’échangeur de Saint-Augustin

Aujourd’hui, ce virage presque à angle droit, situé au Sud de la préfecture, constitue un danger pour des automobilistes surpris par sa configuration. Il arrive que des camions, qui l’abordent à trop grande vitesse, se renversent. Ce ne sera plus le cas. Le nouveau virage sera moins raide que l’ancien, pour une meilleure sécurité. En outre, l’A8 sera élargie à deux fois trois voies (contre deux fois deux voies actuellement).

Échangeur Nice-Promenade vers Aix-en-Provence, une entrée par la droite

Aujourd’hui, juste avant le viaduc franchissant le Var, les automobilistes s’insèrent sur l’A8 par la gauche, non sans mal. Demain, ils entreront par la droite, comme cela se fait partout, dans des conditions de sécurité optimales.

Échangeur Nice Saint-Augustin, création d’un giratoire au débouché de la bretelle de sortie en provenance d’Aix-en-Provence

Aujourd’hui, situé entre la préfecture et le stade Ehrmann, ce carrefour est compliqué, avec sa forme en « T » dans le jardon des ingénieurs routiers. Cette forme n’était plus adaptée à l’importance actuelle du trafic. Le giratoire permettra de tourner à droite ou à gauche dans de meilleures conditions.

—Autre article lié. Source : WebTimeMedias, du 3 février, 2012, par J-Pierre Largillet—
 

Autoroute A8 : le réaménagement de l’entrée Ouest de Nice est lancé

C’est un des secteurs de l’A8 où les embouteillages sont les plus fréquents : l’entrée ouest de Nice. Les automobilistes qui viennent d’Antibes voient alors la chaussée se rétrécir et passer de 3 à 2 voies, quelques centaines de mètres avant la bifurcation qui permet d’aller soit vers la promenade des Anglais soit vers Nice-Nord. Escota, qui vient d’augmenter ses tarifs (+0,10 euros à la barrière d’Antibes et +0,10 euros pour le tunnel de Monaco) a décidé de lancer de grands travaux pour y remédier.

Le chantier s’ouvre au début de ce mois. L’opération vise ainsi à reconfigurer l’entrée ouest de Nice, en élargissant l’autoroute A8 à 2×3 voies entre le viaduc du Var et la sortie Nice-Saint Augustin et en reprenant le profil des chaussées, pour améliorer la sécurité et la fluidité sur cette portion la plus fréquentée du réseau. Les échangeurs 50 (Nice-Promenade des Anglais) et 51 (Nice-Saint Augustin) seront également réaménagés pour faciliter l’accès aux réseaux mitoyens.

Les travaux, d’une durée de 33 mois, sont réalisés sur les extérieurs de l’A8 actuelle et planifiés pour affecter a minima le trafic de l’A8 comme la desserte des grands pôles de la zone (aéroport Nice Côte d’Azur, Cadam, Cap 3000, OIN Eco-vallée, Nice Stadium…). Ces travaux ont été présentés ce matin au dans les locaux du Conseil général par Philippe-Emmanuel Daussy, P-DG d’Escota, et Jean-Michel Drevet, préfet des Alpes-Maritimes en présence d’Eric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes et de Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole Nice Côte d’Azur.