2e édition de la Journée des Vélo-écoles

Parce que le vélo cela s’apprend dès le plus jeune âge, aujourd’hui est la Journée des Vélo-écoles, 2e édition ! Et parce qu’une fois qu’on a appris à en faire, cela ne s’oublie plus ! C’est bien connu 😉 – Laurence

Organisée par Le Club des Villes et Territoires cyclables

La 2e édition de la Journée des Vélo-écoles aura lieu mardi 18 septembre 2012, dans le cadre de la Semaine européenne de la mobilité.

Objectif : développer l’apprentissage du vélo pour tous – enfants et adultes, scolaires et salariés, pour les loisirs, mais surtout pour les déplacements domicile-travail et domicile-école.
Les acteurs locaux organiseront des actions pour faire connaître les vélo-écoles : journée « portes ouvertes » dans les vélo-écoles, interventions dans les écoles, les entreprises, les administrations ou les centres sociaux, randonnées avec les élèves d’une vélo-école…

Ecoles du vélo, écoles de l’autonomie !

La Journée des Vélo-écoles est une initiative du Club des villes et territoires cyclables, de la Fédération française de cyclisme (FFC), de la Fédération française de cyclotourisme (FFCT), de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) et du Syndicat des moniteurs cyclistes français (MCF), réunis au sein de l’« Instance de coordination de l’apprentissage de la mobilité à vélo », créée en juillet 2010 sous l’impulsion de la Coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo. Ainsi, le monde du vélo – urbain, de loisir, sportif – travaille ensemble pour développer, structurer et faire connaître les formations à l’apprentissage du vélo, et notamment mettre au point le « Certificat éducateur mobilité à vélo ».

Pour Gilles PEROLE, président de l’Instance de coordination de l’apprentissage de la mobilité à vélo, vice-président du Club des villes et territoires cyclables, adjoint au maire de Mouans-Sartoux (06) : « les vélo-écoles sont aussi des « auto-écoles », des écoles de l’autonomie ! Elles sont des lieux d’apprentissage non seulement du vélo, mais aussi d’une mobilité autonome, car le vélo est un mode de déplacement individuel, d’une grande souplesse d’usage, et un très bon lien entre les autres modes de déplacements. Les bénéfices associés sont multiples et complémentaires : encouragement de l’activité physique et donc meilleure santé, préservation du budget du ménage en diminuant le second poste de dépenses que représentent les transports… Les vélo-écoles représentent aussi un gisement d’emplois locaux, non délocalisables ».

Initiatives locales :  informations sur : www.agissons.developpement-durable.gouv.frwww.ffc.fr, www.ffct.org, www.fubicy.org, www.moniteurcycliste.com

Les vélo-écoles : structures souvent associatives, composées de bénévoles et/ou de salariés, ont pour objectif d’apprendre à être autonome dans les déplacements quotidiens à vélo : domicile-école, domicile-travail, et pas seulement pour les loisirs. Elles sont comparables aux auto-écoles, au sens où elles apprennent à l’usager (scolaires, adultes, seniors, personnes en difficulté ou en situation de handicap…) à se servir d’un moyen de transport – le vélo -, et à connaître les règles de circulation. Elles sont financées par les cotisations des « stagiaires », des subventions publiques (collectivités, fonds européens…).

La lettre du Club des Villes et Territoires Cyclables – 33 rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris
tél 01 56 03 92 14 – fax 01 56 03 92 16 – info@villes-cyclables.org

1 pensée sur “2e édition de la Journée des Vélo-écoles”

  1. Puisqu’il n’est jamais trop tard de se remettre à vélo, cette journée des vélos-écoles est à ne pas rater surtout pour les seniors et les personnes en situation de handicap qui veulent échapper à l’isolement.

Les commentaires sont fermés.