Inauguration du Pôle Azur Provence intermodal, à Grasse

Un Pôle intermodal ou multimodal, c’est quoi ? C’est pour un même déplacement, un lieu qui rassemble différents modes de transport. En général, cela part d’une gare SNCF, puis s’ajoute une gare routière (bus et cars), un parc relais (parking autos payant ou gratuit, gardé ou non), et un lieu pour garer les vélos (soit en flotte à disposition des citoyens, ou bien, un parking où les usagers peuvent y déposer en toute sécurité, leur propre bicyclette)…

Actuellement et un peu de partout dans le département des Alpes-Maritimes, poussent ces nouveaux complexes de transports, facilitant les choix pour se déplacer d’un mode à l’autre. Ainsi, Grasse via le Pôle Azur Provence innove dès le 12 octobre 2012, avec l’inauguration de son Pôle multimodal.

Pôle Intermodal Grasse_Mode d’emploi

OUVERTURE PÔLE INTERMODAL DE GRASSE

Source : www.poleazurprovence.com

 Les travaux du pôle intermodal de Grasse au niveau de la gare TER de Grasse touchent à leur fin (démarrage : décembre 2009).

L’ouverture est prévue en été 2012.

Ce parking-relais comprend :
– Un parking à 2 niveaux de 222 places, dont 5 places réservées aux personnes à mobilité réduite disposées à proximité des ascenseurs et 20 places deux roues motorisés.
– Une gare routière comprenant 9 quais.
– Une dépose minute permettant, grâce à un circuit spécifique, une grande fluidité et une proximité avec la gare. La prise en charge des taxis reste visible de la gare et sa situation permet aux véhicules de prendre en charge les passagers et de s’injecter dans le flux urbain sans difficulté.
– Les abris vélos seront situés sur le parvis, et de ce fait seront à proximité de la gare.
– Une aire de stationnement des cars de 9 places. Elle permet également d’utiliser un espace moins stratégique pour le pôle d’échanges, afin d’éviter de monopoliser les quais par les bus ayant un temps d’attente très long avant le prochain départ.

La création de ce pôle a de nombreux objectifs :
-Favoriser le lien entre les différents modes de déplacement (train, bus, marche à pied, vélo, voiture, deux-roues motorisées et taxi).
-Renforcer l’accès aux transports en communs en améliorant l’accessibilité sur le territoire de la Communauté d’Agglomération.
-Créer les conditions qui permettent aux habitants, aux scolaires ou encore aux acteurs économiques de se déplacer facilement et qui favorisent la cohésion sociale et le développement économique en minimisant les nuisances environnementales.

Ce parking sera un parking-relais (P+R) où le stationnement sera gratuit pour les usagers des Transports en Commun (Sillages, Conseil Général 06 et TER).

Autre lien : Démarrage des travaux en décembre 2009

WebtimeMedias le détaille : Grasse : Pôle Azur Provence inaugure son Pôle Intermodal Publié le 11 octobre, 2012 – 19:54 par Jean-Pierre Largillet
Parking de 220 places, nouvelle gare routière, abri vélo, lien direct avec la gare SNCF : ce nouvel équipement d’un coût de 10 millions d’euros est un des grands projets de la Communauté d’agglomération Pôle Azur Provence qui fête ses dix ans. Il marque la volonté de la CAPAP de développer les transports en commun.

 

Avec le Pôle Intermodal de Grasse c’est un des projets marquants mené par le Pôle Azur Provence depuis sa création qui sera inauguré demain vendredi 12 octobre, à 11 heures, route de la Marigarde, à proximité de la gare SNCF. Un équipement structurant, réalisé par communauté d’agglomération qui a été fondée en 2002 et fête cette année ses dix ans d’existence. L’inauguration se fera en présence de Christophe Mirmand, préfet des Alpes-Maritimes, Michel Vauzelle, président du Conseil régional Paca, Eric Ciotti, président du Conseil général, Jean-Pierre Leleux, sénateur-maire de Grasse et président de la communauté d’agglomération Pôle Azur Provence ainsi que des élus de la Capap.

L’intermodalité entre train, bus, marche à pied, vélo, voiture, motos et taxis

En accompagnement de la réouverture de la ligne TER Cannes-Grasse en mars 2005, les élus communautaires avaient affirmé leur volonté de développer une politique dynamique en faveur des transports en commun par la réalisation de Pôles intermodaux. Une première étape avait été amorcée avec l’aménagement du pôle d’échanges situé en gare de Mouans-Sartoux. La réalisation d’un équipement intermodal en gare de Grasse poursuit cette structuration d’un maillage cohérent et global des différents modes de déplacement sur le territoire de la communauté d’agglomération.

La création de ce pôle d’échanges vise plusieurs objectifs. Il s’agit de favoriser l’intermodalité entre les différents modes de déplacement (train, bus, marche à pied, vélo, voiture, deux-roues motorisées et taxi), de valoriser et renforcer l’accès des usagers aux réseaux de transports en commun en améliorant l’accessibilité sur le territoire de la Communauté d’Agglomération ainsi que de créer les conditions d’une mobilité durable qui permettent aux habitants, aux scolaires ou encore aux acteurs économiques de se déplacer facilement.

Ce pôle intermodal se compose d’un parking à 2 niveaux comprenant 220 places, dont 6 places réservées aux personnes à mobilité réduite disposées à proximité des ascenseurs et 20 places deux roues motorisés. S’y ajoute une nouvelle gare routière avec les bus Sillages et les cars départementaux Lignes d’Azur et un dépose minute permettant, grâce à un circuit spécifique, une grande fluidité et une proximité avec la gare. Des abris vélos seront d’autre part situés sur le parvis à proximité de la gare, tandis qu’une navette FUNIX à 1 € permettra de rejoindre le centre-ville de Grasse (toutes les 15mn). Il est prévu enfin un lien direct avec la gare SNCF.

Une opération en cohérence avec plusieurs autres grands projets

Cette opération, de plus, s’inscrit en cohérence avec plusieurs projets. Ainsi, elle est en liaison avec la création d’un funiculaire entre la gare TER et le centre-ville de Grasse, par le Syndicat mixte de transports Sillages. Elle s’intègre également avec la création d’une passerelle piétonne entre la future gare routière et la station basse du funiculaire, par le Syndicat mixte de transports Sillages. Elle joue aussi sur l’amélioration de la capacité de la ligne TER Cannes-Grasse par RFF à l’horizon 2014, avec un train toutes les demi- heures en heure de pointe, et une réorganisation globale du transport collectif (Sillages/CG06) s’articulant autour de la gare TER. D’autre part, elle est en cohérence avec un projet de renouvellement urbain sur le secteur de la gare comprenant la création de logements, commerces et équipements publics et la création de cheminements piétons permettant de relier les quartiers périphériques.

Le coût de ce nouvel équipement atteint 10 millions d’euros avec un peu plus de 5 millions d’euros de financements extérieurs (Conseil général avec le contrat de plan départemental, Conseil régional avec le contrat de projet 2007-2013, Etat et Europe via le FEDER)