Le Parlement européen peut-il seul décider pour 100 millions de cyclistes ?

Nous avons le pouvoir de réagir (cyclistes occasionnels ou réguliers, pour nos déplacements domicile-travail ou pour le plaisir)… Pour 70 000 km non-stop de pistes cyclables et pour un meilleur futur du transport. Tout les détails ci-dessous :

Sources : Départements et Régions Cyclables ; Fédération Européenne du Vélo (ECF: version anglaise)

Ce lundi, le Parlement européen décidera si les infrastructures cyclables et EuroVelo pourront ou non bénéficier de milliards d’euros d’investissement. L’ECF et ses membres appellent à la mobilisation de tous les cyclistes et défenseurs du vélo pour faire entendre leur voix influant sur les membres de la Commission Transport du Parlement européen.

Le vélo, dépassé par l’influence de puissants groupes d’intérêt, n’est toujours pas présent dans les documents stratégiques de l’Union européenne sur le transport. Il est temps que cela cesse alors que d’importants budgets vont être déterminés d’aujourd’hui à 2014.

Le lundi 17 décembre 2012, la Commission Transport du Parlement européen votera un texte aux fortes conséquences pour le vélo. Il s’agit des orientations financières de projets d’infrastructure appartenant au réseau stratégique européen de transports (appelé le RTE-T). Bien que ce réseau soit constitué de routes, réseaux ferrés et axes structurants prioritaires, l’exclusion du vélo de ces orientations signifierait que la prise en compte du vélo dans le cas d’intersections de réseaux cyclables avec d’autres axes de transport, de liaisons stratégiques ou encore que le réseau EuroVelo en serait exclue.

Il est temps pour nous de rappeler au Parlement européen, institution élue au suffrage universelle et représentante des citoyens européens, que les cyclistes doivent avoir leur place dans les politiques européennes de transport.

L’année dernière, le Parlement s’est officiellement exprimé en faveur de l’inclusion d’EuroVelo dans ce réseau trans-européen de transport. Cela aurait pour conséquence d’ouvrir de nombreux financements pour la réalisation d’infrastructures cyclables dans toute l’Europe.

Depuis, la Commission européenne et la Commission Transport du Parlement européen ont préparé ces textes, mais en ont exclu et le vélo et le réseau EuroVelo, en dépit de leurs recommandations passées. Une fois de plus, ils ont exclu le vélo de la politique de transport de l’Union et les milliards de financement qui vont avec.

Nous avons besoin de vous pour solliciter vos eurodéputés. Pour cela, une lettre a été préparée ainsi qu’une liste des personnes à solliciter. Il n’est pas trop tard pour faire en sorte que le vélo puisse bénéficier des investissements qu’il mérite, alors mobilisons-nous.

Envoyez un e-mail aux eurodéputés suivant :

En français : utilisez le courrier type traduit du projet de l’ECF en l’adaptant autant que possible ou écrivez votre propre courrier aux membres de la Commission Transport du Parlement français :

•    Christine de Veyrac (permanente), christine.deveyrac@europarl.europa.eu
•    Bruno Gollnisch (permanent), bruno.gollnisch@europarl.europa.eu
•    Dominique Vlasto (permanente), dominique.vlasto@europarl.europa.eu
•    Jean-Jacob Bicep (suppléant et déjà convaincu)
•    Michel Dantin (suppléant), michel.dantin@europarl.europa.eu
•    Nathalie Griesbeck (suppléante), nathalie.griesbeck@europarl.europa.eu
•    Gilles Pargneaux (suppléant), gilles.pargneaux@europarl.europa.eu
•    Dominique Riquet (suppléant), dominique.riquet@europarl.europa.eu
•    Bernadette Vergnaud (suppléante), bernadette.vergnaud@europarl.europa.eu
•    Karim Zéribi (suppléant), karim.zeribi@europarl.europa.eu

En anglais : utilisez le courrier type de l’ECF en l’adaptant autant que possible ou écrivez votre propre courrier en anglais aux membres de la Commission Transport du Parlement les plus influents, identifiés par l’ECF :

•    Georgios Koumoutsakos (Grèce) georgios.koumoutsakos@europarl.europa.eu
•    Ismail Ertug (Allemagne) ismail.ertug@europarl.europa.eu
•    Gesine Meissner (Allemagne) gesine.meissner@europarl.europa.eu
•    Michael Kramer (Allemagne) (déjà convaincu)
•    Mathieu Grosch (Belgique) mathieu.grosch@europarl.europa.eu
•    Saïd El Khadraoui (Belgique) said.elkhadraoui@europarl.europa.eu
•    Roberts Zīle (Lettonie) roberts.zile@europarl.europa.eu
•    Jaromír Kohlíček (République Tchèque) jaromir.kohlicek@europarl.europa.eu
•    Magdi Cristiano Allam (Italie) magdicristiano.allam@europarl.europa.eu
•    Brian Simpson (Royaume-Uni) brian.simpson@europarl.europa.eu

Plus nous tentons d’influer sur la décision des membres de la Commission Transport du Parlement, plus ces derniers seront susceptibles d’inclure le vélo dans ces textes cruciaux.

Le vote se déroulera le 17 décembre 2012 ; il est donc urgent d’agir maintenant !