Moyen de transport différent : le téléphérique

A la vue des complexités pour mettre en place un transport en commun compétent (un bus en site propre ou un tramway, par exemple), sans « défigurer » un paysage déjà complexe fourni de réseaux routiers, une des solutions de mode de transport alternatif, innovant, respectueux de l’environnement, tout en étant régulier, rapide et efficace, est peut -être la réalisation d’un téléphérique urbain ! Cela peut sembler utopique ou hors contexte ? Mais déjà des villes dans le monde l’ont réalisé* (voir en bas)… D’autres en France se posent des questions (Sophia Antipolis) ; et enfin, certains départements sont un peu plus avancés, comme avec le Val-de-Marne en expédition en Italie, pour voir concrètement celui de Bolzano.

Source : www.CG94.fr

Le Téléval, un téléphérique pour le Val-de-Marne

Vendredi 12 octobre 2012, les élus concernés par le projet ont visité le téléphérique urbain de Bolzano, en Italie.

Le projet se précise  

Le projet de téléphérique en Val-de-Marne a désormais un nom : « Le Téléval, un téléphérique pour le Val-de-Marne ».
Les études du Syndicat des Transports d’Ile-de-France (STIF) se poursuivent et intègrent pleinement le Téléval, projet de téléphérique urbain entre Créteil et Villeneuve-Saint-Georges. La première phase des études du STIF a été validée par les élus ce lundi 8 octobre lors d’un comité de pilotage, organisé par le STIF.

Le Téléval, au service des habitants et des territoires  
Le Téléval sera efficace, régulier et durable. Intégralement électrique et silencieux, il préservera le cadre de vie des habitants. Quatre stations sont prévues : Le Bois Matar à Villeneuve-Saint-Georges, Emile Combes dans le haut de Limeil-Brévannes, Les Temps Durables à Limeil-Brévannes et Créteil – Pointe du Lac ; permettant des correspondances avec la ligne de métro 8, le nouveau 393, les lignes de bus K, 23, 117, J1-J2 et G1-G2. Des échanges avec la population pourront se tenir dès 2013 en vue d’une mise en service à l’horizon 2016-2018.

Le Téléval, seule réponse crédible aux fortes contraintes géographiques
Le transport par câble apparaît désormais comme la solution crédible et efficace pour répondre aux besoins de déplacements des habitants et salariés du secteur. Le téléphérique urbain est aussi rapide et offre une aussi grande capacité qu’un tramway. Pour désenclaver un territoire marqué par d’importantes coupures urbaines (grande ceinture ferroviaire, gare de triage, chantier combiné de Valenton, RN 406 et RD 60, entrepôts logistiques, lignes à haute tension, etc.), c’est le mode de transport le plus adapté.

Une délégation d’élus visite un téléphérique urbain
Vendredi 12 octobre, une délégation d’élus du Val-de-Marne et de la Région Île-de-France s’est rendue à Bolzano en Italie pour y étudier le téléphérique urbain, implanté depuis plusieurs décennies. Cette réalisation, intéressante car bien intégrée dans la ville, nourrira les réflexions autour du futur téléphérique urbain val-de-marnais.
Téléphérique de Bolzano (Italie), en images.

Présentation du Téléval au Val-de-Marne

Présents :

• Marc THIBERVILLE, Vice-Président du Conseil général du Val-de-Marne
• Pierre SERNE, Vice-Président du Conseil régional d’Ile-de-France, Vice-Président du STIF
• Serge LAGAUCHE, Vice-Président de la Communauté d’Agglomération Plaine Centrale du Val-de-Marne
• Sylvie ALTMAN, Maire de Villeneuve-Saint-Georges, Conseillère régionale d’Ile-de-France
• Joseph ROSSIGNOL, Maire de Limeil-Brévannes, Vice-Président du Conseil général du Val-de-Marne
• Patrick RATTER, Adjoint au Maire de Valenton

 

Téléphérique urbain à Coblence (Allemagne)
Téléphérique urbain à Coblence (Allemagne)

Autres exemples de téléphériques urbains dans le monde :

Articles sur le sujet :