La mobilité à Sophia : enquête auprès des actifs

Le Club des Dirigeants de Sophia Antipolis voudrait-il relancer le Plan de Déplacements Inter Entreprises de la technopole ? Voilà une enquête en cours depuis le 18 novembre et ce jusqu’au 28 nov 2014 à diffuser largement autour de vous ! Cela concerne les salariés et étudiants du site (quid des commerçants qui se déplacent et travaillent  à Sophia ; et des habitants ne travaillant pas sur la technopole, mais se déplaçant ailleurs ?..) Continuer la lecture de « La mobilité à Sophia : enquête auprès des actifs »

PPA contre dioxyde d’azote !

Petit rappel :

« Le dioxyde d’azote est un composé chimique de formule NO2. Il s’agit d’un gaz brun-rouge toxique suffocant à l’odeur âcre et piquante caractéristique. C’est un précurseur de la production industrielle de l’acide nitrique HNO3 et un polluant majeur de l’atmosphère terrestre produit par les moteurs à combustion interne et les centrales thermiques ; il est responsable à ce titre de la présence d’acide nitrique dans les pluies acides, où ce dernier se forme par hydratation du NO2. (3NO2 + H2O → 2 HNO3 + NO). » – (Source : Wikipédia)

Continuer la lecture de « PPA contre dioxyde d’azote ! »

Wayz-Up, pour le covoiturage dynamique en entreprise

Et dans la part modale du covoiturage, je vous présente : Wayz-Up !

Wayz-Up élue meilleure solution de covoiturage par la région Ile-de-France et le STIF (Tous les transports en Île-de-France)

Lors des Assises de la Mobilité organisées par la région Île-de-France et le STIF, qui réunissaient plus de 300 acteurs de la mobilité en Île-de-France, Wayz-Up s’est vu remettre par Jean-Paul Huchon (Président du Conseil Régional d’Île-de-France), le Trophée de la Mobilité 2014 dans la catégorie : « Nouveaux usages et nouveaux véhicules« . Cette catégorie recensaient notamment les nouvelles initiatives en faveur du covoiturage domicile-travail dans la région Île-de-France.

Quelques infos :
Mise en place dans quatre entreprises en Île de France, un outil qui a déjà touché 7% de la globalité des salariés. 3 inscrits sur 4 trouvent un covoitureur ! Via une application mobile et un site internet. Pour covoiturer même en horaires variables : alertes sur les départs possibles, optimisation des trajets et des points de rendez-vous, gestion du partage des frais. Wayz-Up adpaté aux salariés et au bassin d’emploi
Offre entreprise avec animation et conseil !
Le site : www.wayz-up.com

Un amendement pour l’embarquement des vélos à bord des trains

Entre autres, bien sûr le titre ! Mais à noter et non des moindres, pour le souligner. Nous évoluons vers l’inter-mobilité

Un article en détail du site « RSE Magasine » : Le Sénat vote une loi de réforme du ferroviaire, le 19 juin 2014, avec l’amendement permettant l’embarquement de vélos à bord des trains et que des emplacements pour stationner les vélos soient prévus dans les gares.

L’Amendement ferroviaire permettant de sécuriser les vélos dans et aux abords des gares SNCF, du 19.06.2014, et en détail :

« Art. L.2123-4. – I. – Pour les gares de voyageurs prioritaires qu’il définit, SNCF Mobilités établit un plan de stationnement sécurisé des vélos. Ce plan fixe le nombre et l’emplacement des équipements de stationnement des vélos et les modalités de protection contre le vol, en tenant compte notamment de la fréquentation de la gare, de sa configuration et des possibilités d’y accéder selon les différents modes de déplacement. Il programme la réalisation des travaux correspondants et comporte, à ce titre, un plan de financement. Ce plan est élaboré par SNCF Mobilités en concertation avec les collectivités territoriales et leurs groupements concernés. »

Compléments d’info via :

« Le stationnement sécurisé des vélos devra être développé à l’intérieur ou aux abords de gares prioritaires… Les députés ont voté, le 20 juin 2014, un amendement concernant stationnement sécurisé des vélos en gares.

L’amendement, voté dans le cadre des débats sur le projet de loi de réforme ferroviaire, souligne dans son exposé des motifs que ces places de stationnement sont « une condition essentielle au développement de l’usage du vélo dans les déplacements quotidiens et, partant, de l’essor de l’intermodalité ».

Le nouvel opérateur ferroviaire, SNCF Mobilités, devra pour les gares de voyageurs prioritaires établir dans les trois ans suivant la promulgation de la loi un tel plan de développement, qui fixera un programme de travaux et leur financement.

Ce plan sera élaboré en concertation avec les collectivités territoriales. »

Découvrez la Wattmobilité

What? Wattmobile, of course! – Rassurez-vous, je ne vais pas utiliser la langue de Shakespeare ici, mais cette introduction m’a bien tentée 🙂Wattmobile est un opérateur de mobilité électrique.Wattmobile

Comment ça fonctionne ? Cliquez sur le logo ci-dessus.

Le service Wattmobile fonctionne en ligne : abonnez-vous, réservez, annulez ou modifiez votre réservation, déclarez un sinistre, modifiez votre identité, soyez libres de vos choix, vous êtes totalement autonomes.

La société propose un service d’éco-mobilité inédit, couvrant 20 gares de France d’ici fin 2014. Ce nouveau service a pour vocation de faciliter et d’optimiser la gestion des derniers kilomètres pour tous les professionnels en déplacement en leur apportant gain de temps et économies tout en préservant l’environnement.

Par ailleurs, Wattmobile met à disposition des flottes de véhicules électriques pour rendre les déplacements doux et économiques.

Wattmobile-carte de France

Le réseau des gares

Wattmobile a inauguré le 19 juin 2014, son réseau de stations de véhicules électriques en libre-service en gares ainsi que l’ouverture de 4 stations : Paris Gare de Lyon, Lyon Part-Dieu, Marseille Saint Charles et Lille Flandres. Ouvriront cet été les stations de Grenoble, Paris Gare de l’Est, Bordeaux et Toulouse.  Wattmobile a désormais le plaisir de vous informer que les abonnements sont ouverts !
Flottes dédiées, pour : les entreprises, les particuliers, les centres d’affaires, les hôtels
Pour vous abonner, cliquez ici.
Les véhicules : Scooters et automobiles
Pour toute question, contactez le : 0811 14 13 13
A bientôt sur notre réseau,
L’Equipe Wattmobile

Salon européen de la mobilité : 10-12.06.2014, Paris

Espace Mobilités Actives 

10 au 12 juin – Salon européen de la mobilité – Transports Publics 2014, Paris – Porte de Versailles

Club Villes et Territoires cyclables

 
Le Club des villes et territoires cyclables organise l’Espace Mobilités Actives au Salon européen de la Mobilité – Transports Publics 2014, qui se déroule à Paris, Porte de Versailles, du 10 au 12 juin 2014.
Premier rendez-vous des élus en charge des transports, du vélo et des mobilités actives depuis les élections municipales, il permet de découvrir l’ensemble des acteurs institutionnels et économiques, de se rencontrer et d’échanger, et de faire connaissance avec le Club des villes et territoires cyclables.

Au programme : une exposition, des animations, des conférences
VENEZ NOMBREUX !Réservez votre badge en ligne
-> – PROGRAMME MIS A JOUR DES CONFERENCES DEDIEES AUX MOBILITES ACTIVES :Mardi 10 juin
>10h30/11h30 – Etude : « Location de cycles : quelles opportunités pour les fabricants »
La Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS / ministère de l’économie, du redressement productif et du numérique) présentera en avant-première les résultats de cette étude, réalisée par les cabinets Nomadéis et Mobiped.
>12h30/13h30 – Le marché français du vélo sur une bonne dynamique avec Jérôme Valentin, président du Conseil national des professions du cycle (CNPC)
>13h30/14h30 – Cocktail sur le stand du Club des villes et territoires cyclables
>14h30/15h30 – Stationnement vélo, présentations et débats avec les exposants de l’Espace Mobilités Actives : Abri Plus, Altinnova, Clear Channel, Cyclosgard, Smoove, Sowego.Mercredi 11 juin
>10h30/11h30 – Les parcs de VAE pour les trajets domicile/travail. Un boom à anticiper ?
avec François Lombard, directeur de Neovelo, et Charles Poretz, directeur de Cyclez
>11h30/12h30 – Ouvrons grand la porte de la ville multimodale !
Pistes innovantes en Europe, en Amérique Latine et au Québec
par Sonia Lavadinho, géographe et anthropologue de l’urbain, spécialiste des mobilités actives, et Pierre Bélanger, Président de l’Association Québécoise du Transport Intermunicipal et Municipal (AQTIM)
>12h30/13h30 – Attendre le bus au XXIe siècle : des arrêts tout confort pour une expérience nouvelle
Présentation des premières pistes d’aménagements innovants révélés par l’étude prospective commandée par le CEREMA et réalisée par les cabinets Bfluid et Transamo
>13h00/14h00 Cocktail sur le stand du Club des villes et territoires cyclables
>14h/15h – Paris, capitale du vélo
avec Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris, chargé des transports, de la voirie, des déplacements et de l’espace publicJeudi 12 juin
>13h/14h – Velo-city 2015 à Nantes
Pourquoi Nantes a-t-elle été choisie pour la 20e édition de Velo-city, la conférence internationale cyclable ? Comment y participer ?
avec Jacques Garreau, vice-président de la Communauté urbaine de Nantes Métropole, administrateur du Club des villes et territoires cyclables
Cocktail offert par Nantes Métropole

>14h/15h – Talents du vélo 2014
Ce concours annuel récompense toute personne de plus de 18 ans, de toute nationalité, quel que soit son statut : salarié, entrepreneur, fonctionnaire, bénévole… qui concourt au développement de l’usage quotidien du vélo, par son action ou projet exemplaire, et par son engagement dans une perspective de mobilité durable et citoyenne.
Les Talents du Vélo 2014 seront remis aux lauréats par les partenaires du concours :
– Jean-Marie Darmian, président du Club des villes et territoires cyclables,
– Pierre Serne, vice-président de la Région Ile-de-France, chargé des transports et des mobilités, et vice-président du Syndicat des Transports d’Ile-de-France,
– Jérôme Valentin, président du Conseil national des professions du cycle (CNPC),
– Dominique Allaume-Bobe, vice-Présidente de l’Union nationale des associations familiales (UNAF), présidente du département Habitat – Cadre de Vie,
– les représentants de l’association Ville & Banlieue et du GIE Objectif Transport Public,
ainsi que Dominique Lebrun, Coordonnateur interministériel pour le développement de l’usage du vélo et Christophe Najdovski, adjoint à la Maire de Paris, chargé des Transports.

-> UNE EXPOSITION des meilleures offres de services et produits de la mobilité active> Les entreprises Abri Plus, Altinnova, Arcade, CitéGrenn, Clear Channel, Cycleurope, Cyclez, Cyclosgard, Neovelo, Smoove, Sowego, Transway, Vélogik présenteront leurs best of.
> La CIDUV – Coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo pourra informer sur l’évolution du « Plan d’action pour les mobilités actives – la marche, le vélo » lancé par le Gouvernement le 5 mars dernier.
> Vous pourrez essayer :
– le SHOPPER@liberty, pour transporter vos affaires – 50 kg sans efforts – à pied ou accroché à un vélo. Une innovation de l’entreprise VelUtil,
– l’EcoVEMP (ou Véhicule électrique de mobilité personnelle écologique) : un monocycle électrique auto-stabilisé par gyroscope.A voir et revoir sur le stand du Club des villes et territoires cyclables, les reportages de Vladimir Vasak, grand reporter à Arte et Talents du vélo 2013 : « Portland : bobo, bio, vélo » (2011), « Des vélos pour la Zambie » et « New-York, le vélo à grande vitesse » (2013).

Indemnités kilométriques vélo, les français et le vélo

Dès le 5 mars 2014 (avant les élections municipales et le remaniement ministériel), le gouvernement français lance un Plan d’Action pour les Mobilités Actives (PAMA), afin de développer la marche à pied et l’usage de la bicyclette. Beaucoup d’articles, d’informations ont été diffusés depuis lors. Et tout d’abord, le Dossier de Presse ministériel sur mobilités actives du 25.03.2014 détaillant ces 25 mesures.

Escarpin à vélo

Voici le Communiqué de Presse du Club des Villes et Territoires Cyclables sur le PAMA : 10 propositions du Club pour les cohésions sociale et territoriale, et pour  la qualité de vie.

Club Villes et Territoires cyclables

Afin d’appliquer les 25 mesures du PAMA, la secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables, Véronique Michaud informe que :

 la Coordination interministérielle doit rechercher des entreprises volontaires pour ces mesures,

sans exonération de charges sociales et fiscales,

avec le concours de l’Ademe pour l’évaluation des impacts et des dynamiques de transfert modal qu’elle produirait. …

(Message qu’il faut écrire en gros dans le texte !)

CP Synthèse de l’enquête des Politiques en faveur des cyclistes et piétons en France 2013. La photographie 2013 confirme la dynamique d’offre des collectivités, le renforcement de la gouvernance vélo et l’émergence de priorités et de grands chantiers pour 2014-2020.

***

PAMA et les demandes de la FUB (Fédération nationale des Usagers de la Bicyclette)

***

Invitée de Radio France Bleu Azur à Nice, le 14/03/2014, j’ai été interviewée en qualité de Secrétaire Générale de l’association Travisa et consultante en mobilité durable : au sujet de l’utilisation du vélo au quotidien comme mode de transport domicile-travail : ses avantages et inconvénients, pour les salariés et les dirigeants  …

Radio Fr Bleu Azur

 A écouter

 5 min – Débit rapide afin de faire passer un maximum de messages

 

***

Info sur l’utilisation du vélo et la pollution : Où respire-t-on le moins d’air pollué en se déplaçant ? Par Audrey Garric, Le Monde du 13/03/2014 (extraits) :

Rappel : « le niveau d’alerte, atteint à partir d’une concentration de 80 microgrammes de PM10 (particules de diamètre inférieur à 10 microns) par mètre cube d’air (μg/m3), était encore dépassé, jeudi 13 mars, dans plus d’une trentaine de départements d’Ile-de-France, Bretagne, Normandie, Poitou-Charentes, Centre, Nord-Pas-de-Calais et Rhône-Alpes. Dans une vingtaine d’autres, le seuil d’information, franchi à partir de 50 μg/m3, était, lui, enclenché dans l’est du pays (Lorraine, Alsace), les Pays de la Loire, en Auvergne et dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. »

L’ORAMIP est une association indépendante agréée par le Ministère du développement durable pour surveiller la qualité de l’air en Midi-Pyrénées :

Cyclistes et piétons les moins exposés à la pollution_Source Oramip

« Le vélo et la marche sont finalement les deux modes de transport par lesquels les usagers sont le moins exposés en raison de l’absence d’environnement confiné qui permet l’évacuation des polluants et de la possibilité pour les cyclistes et les piétons de s’éloigner plus ou moins du flux de circulation. « L’exposition à la pollution peut être ponctuellement importante mais sans phénomène d’accumulation », note l’Oramip. Et elle diminue rapidement lorsque l’on s’éloigne quelque peu du flux de circulation, en empruntant des pistes cyclables ou en marchant le plus loin de la route possible. En moyenne, l’exposition à la pollution est deux fois moins élevée pour le cycliste sur une piste séparée que dans la circulation automobile et 30 % moins élevée dans les couloirs de bus, selon une étude d’AirParif de fév-2009.

La circulation sur des pistes cyclables et le plus loin possible des pots d’échappement est donc la meilleure solution, à condition également de pédaler à un rythme modéré pour éviter l’hyperventilation et donc l’inhalation excessive de polluants. Et c’est sans compter le bénéfice global pour la santé de la pratique de la bicyclette par rapport aux autres modes de transport. »

***

Le vélo en France en chiffres :

  • Un peu plus de 2% des français se déplacent à vélo pour aller travailler ; mais le pays compte 21,4 millions de pratiquants tous confondus.
  • Environ 2,8 millions de vélos ont été vendus en France en 2013. (Exactement : 2 785 300) – Le VTT toujours leader malgré le boom du VAE*.
  • La France est le 4è pays consommateur de cycles par habitant dans le monde, avec 5,7 vélos pour 100 habitants ! Après le Japon, les Pays-Bas et les Etats-Unis, mais devant l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la Chine !!
  • La France a connu une évolution de +3 % en 2013 (par rapport à 2012), pour les ventes de vélos de ville.
  • La France occupe la 3è place en Europe pour la vente de VAE*, avec une croissance de 17,5% en 2013,  après l’Allemagne et les Pays-Bas (Source : Conseil National des Professions du Cycle CNPV – Communiqué de Presse : Le marché du vélo sur une bonne dynamique en 2013)
*VAE : Vélo à Assistance Electrique
 
***

A noter dans vos agendas, le weekend du samedi 31/05 et du dimanche 1er juin 2014, aura lieu dans toute la France, la 18è Fête du Vélo, avec pour thème : « Le Vélo, c’est ma santé ! » – Communiqué de presse : 18ème Fête du Vélo en 2014 

fete_velo 2014-Le vélo c-est ma santé

e-cyclette, le salon du VAE à Aix-en-Pce

L’agence de communication DCKv organise le premier salon uniquement dédié au Vélo à Assistance Electrique (ville, VTC, VTT). Rendez-vous les 28 & 29 juin 2014, de 10h00 à 19h00, au parc Jourdan d’Aix-en-Provence ! Ouvert au public : stands, conférences et espace enfants

Communiqué de presse février 2014

Salon du VAE e-cyclette Aix

 

e-cyclette : le Vélo à Assistance Électrique repousse les limites

Facilitateur d’échanges, de respect, de déplacements, source de santé et d’économies, le vélo retrouve petit à petit son lustre d’antan.
Avec l’émergence du Vélo à Assistance Électrique (VAE), le potentiel d’utilisation quotidienne s’élargit encore. Proposant des techniques toujours plus innovantes, il offre une grande liberté, permet de franchir aisément les territoires vallonnés, d’affronter la circulation citadine, d’agrandir son périmètre de déplacement et de gagner du temps.

e-cyclette est l’occasion de découvrir une gamme de VAE sélectionnés, qu’ils soient pour la ville, pour la campagne ou pour la montagne !
Cet évènement, organisé au cœur de la capitale de la Provence, comme un moment convivial de partage et d’échanges, participe à la création d’un horizon plus doux pour les déplacements de demain.

L’affiche e-cyclette

Affiche e-cyclette

Au programme :

 Le salon s’articule principalement autour de stands, dans lesquels de nombreuses marques de VAE (ville, VTC, VTT) ainsi que les dernières innovations seront présentées.

 Un parcours dédié donnera également la possibilité de tester les VAE.

 Un programme de conférences autour du VAE et du déplacement sera accessible à tous les visiteurs.

 Une plateforme solaire de recharge de VAE sera exposée et permettra de comprendre son fonctionnement.

 Pour se restaurer et se rafraichir, rendez-vous dans la guinguette bio!

 Il y en a aussi pour les enfants ! e-cyclette propose aux plus jeunes un espace où ils pourront participer à des animations autour du vélo.

 Pour faire honneur à la Provence, un concours de pétanque sera organisé.

 

Infos pratiques (comment s’y rendre ?)

Renseignements : contact@e-cyclette.fr

One Two Tree Frog: ou un périple familial à vélo, en Europe

OneTwoTreeFrog, c’est l’histoire d’une famille qui rêve de donner des coups de pédales tout en semant des petites graines le long de son chemin.
En mars 2014, au départ de Sophia Antipolis, les Cyclofrogs se lancent à la découverte de nos pays voisins pour 6 mois d’aventures et de découvertes.
Aller rencontrer des écoliers polonais, en s’arrêtant goûter des risottos, féliciter le 28ème pays de l’UE, et rouler sur les plaines hongroises, semblent être au programme de ce voyage itinérant.

 

Tous les détails en ligne. Cliquez sur le bandeau ci-dessous :One Two Tree Frog

Les CycloFrogs vous donnent RDV, pour les suivre et sponsoriser leurs kilomètres, afin de planter des arbres et diminuer votre empreinte carbone 🙂

Pour en savoir plus ?

The Coutel Family

La famille Coutel (Kristell co-présidente de l’association Travisa, son mari John et leurs 2 bouts de chou : Tara et Maël), sont sur la dernière ligne droite de leur voyage de 6 mois à vélo en Europe de l’Est. Itinéraire. Départ début mars !

A ce propos, ils feront une présentation de leur périple lors d’une journée d’animation, ce dimanche 16 février à la salle de la Chênaie (Allée Georges-Pompidou, Dojo de Valbonne Sophia-Antipolis) pour cette journée dédiée au projet : OneTwoTreeFrog.
Cet évènement plein de rebondissements sera dédié aux petits et grands. Ce sera le moment où ils nous diront au-revoir, avant leurs 6 mois d’aventures !

Au programme de la journée du 16/02/2014 :

– 9.30/11h30: Plantation d’arbres – Prévoir quelques outils si vous avez
– 11.30/12.30: Présentation des CycloFrogs
– 12.30: Départ du jeu du poids des sacoches et matos
– 12.30/14.00: Apéro + Repas partagé
 14.00/16.00: Jeu de Piste à pied ou à vélo (Parc des Bouillides), jeux intérieurs et un p’tit concert
– 16.00/17.00: Goûter
– 17.30: Remise des prix pour le poids des sacoches et matos

Toute la journée, des boissons, des crêpes … seront en vente au profit des plantations d’arbres. Une boîte sera mise à votre disposition pour recueillir vos dons.
Il est également possible de contribuer via le site HelloAsso ou en leur envoyant un chèque à l’ordre de : One Two Tree Frog, 10 Traverse du Barri, 06560 Valbonne.

Programme de reforestation

La démarche des Cyclofrog :

Présentation OneTwoTreeFrog – Partenaires

Pour faciliter l’organisation de la journée, vous pouvez vous inscrire sur le lien doodle afin de savoir si la salle va être comble !!
Le repas partagé se fera sur le thème « à la bonne franquette », pour les petits et grands…sans oublier vos vélos/chaussures de marche, pour le Jeu de Piste dans les Bouillides.

« Si certains souhaitent venir de loin, notre porte est grande ouverte.

Au plaisir de vous voir bientôt,
Kristell, John et les enfants »

Une famille en selle pour l’Europe à partir du 1er mars 2014: http://www.onetwotreefrog.fr
Kristell, John, Tara & Maël Coutel
Kris: 06 34 40 60 60 / John: 06 27 82 72 60
Les suivre sur Facebook ; sponsorisés par Bike Repair Center, pour le matériel vélo.
12TreeFrog_Flyer-Dim16février
Souhaitons leur un très bon et beau voyage, sûrement plein d’aventures extraordinaires et riches de souvenirs, qui marqueront longtemps leur esprit ! 🙂

Info de rentrée du Club des Villes & Territoires Cyclables

1/ La Coordination interministérielle pour le développement de l’usage du vélo (Ciduv) a mis en ligne trois publications à la fin de l’année dernière.« Indemnité kilométrique vélo, les enjeux, les impacts »
Une étude réalisée à la demande de la ministre du développement durable et du ministre des transports a été rendue publique et présentée au Comité interministériel pour la qualité de l’air au mois de décembre 2012. Elle porte sur les modalités de la mise œuvre d’une participation des employeurs, sous la forme d’une indemnité kilométrique, aux frais de déplacements des salariés qui utilisent le vélo pour leur déplacements domicile-travail. La démarche permet d’évaluer l’impact de la mise en place d’une indemnité kilométrique suivant plusieurs scénarios.Télécharger le rapport

Club Villes et Territoires cyclables

« Avantages sanitaires du vélo »
La Ciduv a conduit une étude sur les bénéfices de la pratique du vélo pour la santé reprenant la méthodologie de l’étude conduite par l’ARS d’Ile-de-France en 2012 et les résultats du programme européen TAPAS « Transport, Pollution de l’Air et Activité Physique » coordonné par l’Ademe pour la France. Elle confirme l’impact positif de l’activité physique et la pratique du vélo en termes de mortalité, de morbidité, d’externalités environnementales et de bilan économique global.Télécharger le rapport

 

« Référentiel stationnement des vélos dans les espaces privés »
Enfin, la Ciduv a réalisé un guide à l’attention des professionnels pour concevoir des parkings vélo dans les espaces privés : immeubles d’habitation et de bureaux. Et rappelle les obligations réglementaires nationales et locales.Télécharger le guide

 

Rappel : la FUB avait également réalisé un très bon guide en 2012 sur « Le stationnement des vélos dans les immeubles d’habitation et de bureaux ».Commander le guide de la FUB

 

2/ Vient de paraître :
« A VÉLO, VITE ! », par Véronique Michaud, 
secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables – FYP Editions, Col. Présence, janv. 2014, 144 pages, broché, Prix public: 16 €

« Le vélo n’a jamais été aussi courtisé et moderne ! La « vélorution » est en marche et demain elle envahira la planète. Véronique Michaud, secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables, passionnée et experte, va vous en convaincre. La mobilité active et notamment la pratique multiforme de la bicyclette devient l’atout essentiel pour l’avenir d’une société équitable, durable et citoyenne. Son livre vif, alerte et argumenté donnera à toutes les actrices et acteurs de la vraie vie, désireux de « rouler » pour les autres dans la campagne qui s’ouvre, des idées généreuses pour l’avenir ! A lire sans modération et au sprint ! »
Jean-Marie DARMIAN, président du Club des villes et territoires cyclables,

Le vélo pour changer d’air et sortir de la crise – 4e de couverture
Le vélo s’invite de plus en plus dans notre quotidien. Quel que soit son usage, ludique ou utilitaire, son retour en force est bien plus que le succès d’un mode de déplacement ou d’une mode éphémère : c’est un mouvement de fond. Avec le vélo, nous changeons de modèle de mobilité et de modèle de société.
Dans un style clair et sans concession, Véronique Michaud révèle toute la puissance du vélo pour aborder les nouveaux défis du XXIe siècle, et donne les clés pour créer les conditions de son usage.
Outil d’émancipation, de partage et de transition énergétique, le vélo offre une alternative soutenable au « toujours plus » et montre la voie du « mieux » : mieux de transport, de proximité, d’autonomie, de santé, de bien-être, de justice sociale. C’est un remède anticrise, un outil de développement économique, de connaissance du territoire et de dynamique de création de services innovants.
Véritable boîte à idées et boîte à outils, À vélo, vite ! s’adresse aussi bien à ceux qui pratiquent déjà le vélo, passionnés ou débutants, qu’à tous ceux qui souhaitent en commencer la pratique – dans la vie quotidienne, pour le travail –, ainsi qu’aux collectivités, entreprises et élus qui veulent mettre en place des actions en faveur du vélo.
Véronique Michaud est secrétaire générale du Club des villes et territoires cyclables, association qui rassemble 1 300 collectivités pour le développement du vélo et de l’intermodalité. Diplômée d’un DESS en sciences de l’information, elle a dirigé plusieurs services de communication dans le domaine des mobilités et animé la recherche prospective de la RATP sur la marche urbaine.

 

3/ « Du vélo dans la mobilité durable : chroniques cyclo-logiques » est paru en fin d’année dernière chez L’Harmattan. Nicolas Pressicaud, géographe, rassemble les chroniques qu’il a publiées sur son blog de 2007 à 2012 et les a enrichies de quelques billets plus récents. On retrouve ainsi des événements vélo dont les Rencontres et congrès du Club des villes et territoires cyclables ainsi que des visites de villes et des notes de lectures.

 

Via La lettre du Club des Villes et Territoires Cyclables – 33 rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris – Tél 01 56 03 92 14 – fax 01 56 03 92 16 – info@villes-cyclables.org

Demande d’avis pour le tracé de la Nouvelle Ligne Ferroviaire Provence Côte d’Azur

Nouvelle Ligne tracé Nov-2013

Où en est-on des avancées du tracé de la Nouvelle Ligne ferroviaire en Provence Côte d’Azur ?

Dans un courriel envoyé par RFF (Réseau Ferré de France), le 26 nov-2013 :

Madame, Monsieur,

Le comité de pilotage du 23 septembre 2013* a pris acte de la décision du gouvernement, présentée par le Premier Ministre le 9 juillet dernier, de retenir au titre des grands projets d’infrastructure des investissements compris entre 28 et 30 Mds €, sur la base des conclusions de la Commission Mobilité 21 remises le 27 juin dernier au Ministre chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

Cette décision bénéficie tout particulièrement à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui est concernée par près d’un quart des investissements de ce programme national et qui voit ainsi reconnu son retard en termes d’infrastructures de transport. Par ailleurs, la Commission avait souligné l’évolution favorable d’un projet de LGV vers un projet de Ligne Nouvelle, entre Marseille et l’Italie, réalisable par étapes, avec une priorité donnée aux transports du quotidien ; projet qu’il est préférable de démarrer par les secteurs où les limites de capacité du réseau ferroviaire actuel sont d’ores et déjà atteintes.
Il s’agit donc de donner la priorité au traitement des nœuds ferroviaires marseillais et azuréen, de décongestionner les entrées des gares de Marseille et Nice, et la gare de Marseille St-Charles, en réalisant ces opérations d’ici 2030 (aménagements de priorité 1).

Dans ce contexte, Frédéric CUVILLIER a décidé, le 21 octobre 2013, d’accélérer le rythme des études pour ces travaux. Cela inclut :

  •  Le traitement du nœud ferroviaire marseillais, de Marseille à Aubagne (2,5Md€) correspondant à la création d’un tunnel pour permettre la traversée souterraine de Marseille, la création d’une nouvelle gare à quatre voies à quai, souterraine également, sous Marseille Saint-Charles, et la réalisation d’une quatrième voie dans la vallée de l’Huveaune entre Marseille et Aubagne.
  • Le traitement du nœud ferroviaire azuréen, de Nice à la Siagne (4,2 Mds €) correspondant à la création  d’une ligne nouvelle entre Nice et La Siagne, et au-delà, à l’Ouest de Cannes, jusqu’à la jonction avec la ligne Cannes-Grasse, et la création de deux gares nouvelles.

L’objectif est de parvenir à la déclaration d’utilité publique en 2017 pour ces deux sections. 

Frédéric CUVILLIER a ainsi demandé au préfet de la région PACA, préfet coordonnateur des études, et au président de RFF de lui proposer, pour la fin de l’année 2013, une Zone de Passage Préférentielle (ZPP) pour la section « Marseille / Aubagne » et pour la section « Siagne / Nice » ; cette ZPP constituera la base sur laquelle seront ensuite poursuivies les études préalables à la déclaration d’utilité publique.

A cet effet, un dispositif d’information et de consultation, sous l’égide des Préfets de départements, a permis de présenter aux élus et aux acteurs la ZPP des aménagements de la priorité 1, lors de deux Commissions consultatives (le 28/10 dans les Alpes-Maritimes et le 8/11 dans les Bouches-du-Rhône) et de deux Comités territoriaux (le 8/11 dans les Alpes-Maritimes et le 20/11 dans les Bouches-du-Rhône).

Puis, les objectifs du projet et la Zone de Passage Préférentielle (ZPP) sont présentés au public, au cours d’une période d’information et de consultation menée du 21 novembre au 20 décembre 2013. Les citoyens sont invités à venir découvrir le projet en détails et à donner leur avis sur le site : DONNEZ VOTRE AVIS ICI.

Des documents d’information du projet et de la ZPP sont également consultables dans les mairies concernées (liste disponible sur le site Internet).

Avec la volonté de construire ensemble le meilleur projet ferroviaire pour la région, je vous prie de croire en l’assurance de mes sentiments les plus cordiaux,
Jean-Michel CHERRIER
Directeur Régional Adjoint
RFF PACA

*Extrait du Copil du 23 sept-2013, sur la partie maralpine du projet

POUR EN SAVOIR PLUS
•   sur le projet global : téléchargez la plaquette « Les priorités de la Ligne nouvelle »
•   sur le projet dans les Bouches-du-Rhône : téléchargez la plaquette « Priorité aux trains du
quotidien à Marseille »

•   sur la ZPP entre Marseille et Aubagne : téléchargez la fiche « Désaturation du nœud ferroviaire marseillais »
•   sur le projet dans les Alpes-Maritimes : téléchargez la plaquette « Quel réseau ferroviaire pour la Côte d’Azur »
·   sur la ZPP entre Siagne et Nice : téléchargez la fiche « Désaturation du nœud ferroviaire azuréen »

POUR DONNER VOTRE AVIS
> Donnez votre avis ! (mini enquête)

***

Un communiqué de la part du Président de l’Association de Défense de l’Environnement de Villeneuve-Loubet (l’ADEV), Serge Jover :

« Le 26 novembre 2013, RFF (Réseau Ferré de France) nous a informé officiellement de la poursuite du projet de LGV, rebaptisé Ligne Nouvelle (voir courrier ci-dessus).

Sur le schéma ci-dessus, vous trouverez une carte montrant le nouveau fuseau de passage de cette Ligne Nouvelle. Vous pouvez constater que la commune de Villeneuve Loubet et ses voisines sont traversées par ce projet. Sur les secteurs de Cagne-Mer/Villeneuve Loubet/Biot  il est indiqué « passage en tunnel sous les zones les plus sensibles » ?

Grace à nos actions, le tracé de LGV qui était initialement en aérien pour la traversée du Loup serait aujourd’hui en tunnel, mais nous devons rester vigilants.

Exigeons de RFF que la totalité de la traversée de Villeneuve Loubet soit en tunnel.

Merci de faire suivre ce message à vos amis.

Cordialement, Serge JOVER – Président de l’ADEV »

L’A8 bouchonne quotidiennement

Cet article du Nice Matin de ce jour, n’a besoin d’aucun commentaire supplémentaire ; tout est hélas dit ! Un accablant constat au quotidien ! …

 

Publié le   

 Embouteillage de 27 km au concert de Muse juin 2013
C’est le soir du concert de Muse (26.06.2013) que la Côte d’Azur a vécu son embouteillage record avec près de 27 kilomètres de paralysie routière.Patrick Clementé

Plus un matin sans qu’entre Mandelieu et Monaco, les bouchons ne s’étirent sur des dizaines de kilomètres. Un mal endémique mais paradoxal: en dix ans, les immatriculations ont baissé de moitié.

Le bouchon d’or ? Ce pourrait être en 2013 le fameux soir du concert de Muse qui, cet été, virent l’A8, Nice et ses abords englués plusieurs heures durant, dans 27 km d’un embouteillage monstre. Ou y aura-t-il encore pire ? Qui sait, vendredi soir prochain, lors de la conjonction de la sortie des bureaux, du concert de Bruel au Nikaïa et du derby foot entre Nice et l’OM à l’Allianz Riviera ? Bloqués jour après jours dans des dizaines de kilomètres de bouchons, les Azuréens n’ont parfois plus que l’humour comme issue… de secours.

Moins de voitures, plus de bouchons

Paradoxe, pourtant, le nombre d’immatriculations de véhicules neufs n’a cessé de diminuer dans les A.-M. depuis dix ans : près de 69 000 en 2002 contre à peine plus de 37 000 l’année dernière. Moins de voitures, mais de plus en plus de bouchons, donc.

Comme un mal chronique dont on ne verrait jamais la fin. Et qui n’épargnerait aucun territoire urbain de la Côte. C’est cependant sur l’A8 – entre Fréjus et Menton – que les points noirs sont devenus quotidiens. Il n’est plus rare de faire 25 km entre Cannes et Nice en une heure, voire 1 h 10, le matin.

S’il fallait dresser un palmarès, c’est sans doute l’entrée de Nice, entre 7 et 9 heures qui décrocherait le pompon de la queue-leu-leu. Ici, 150 000 véhicules se croisent tous les jours. Et de 7 à 10 km d’embouteillages se forment tous les matins ou presque, bloquant la chaussée sud de l’A8 de la sortie Promenade à Nice jusqu’à Villeneuve-Loubet. « Si en plus, à cette heure-là, il y a un accident, même un tout petit accrochage, on peut s’engluer dans la nasse automobile juste après le passage du péage d’Antibes et y rester jusqu’à Nice », confirme Niels, 43 ans.

Difficile de quitter l’autoroute…

Chez Escota, Isabelle Escapin, la chargée, de communication, joue la transparence. L’inventaire de l’embouteillage chronique, elle le livre sans détour. Il débute à la sortie Cannes en venant de Fréjus, à 8 h en général par 3 à 4 km de trafic paralysé. Se poursuit à la sortie Antibes, entre 8 h et 9 h 15, par 2 km en venant de Cannes et jusqu’à 7 km lorsqu’on arrive de Nice. Dans les deux cas, les salariés de Sophia Antipolis en sont les victimes.

Voila pour l’essentiel, auquel il faut cependant ajouter les bouchons à géométrie variable sur l’A8 toujours, mais à la sortie Monaco : « C’est un fait. Mais, comme dans la plupart des cas, c’est la difficulté qu’ont les automobilistes à quitter l’autoroute qui en est la cause. Si, cinq à six fois par jour parfois, nous sommes contraints de fermer la sortie Monaco, c’est juste pour que tout le trafic de l’A8 ne soit pas paralysé à cause des bouchons qui se forment dans le tunnel A500. Et ça, ce n’est pas de notre fait ».

D’ici à dire que l’A8 serait victime de son environnement urbain, il n’y a qu’un pas. Sauf que ces six dernières années, « l’entonnoir automobile du pont de la Manda à Carros ou celui, quotidien, de la vallée du Paillon entre Contes et Nice ont été résorbés grâce aux investissements du conseil général », rappelle Bertrand Gasiglia, conseiller auprès d’Eric Ciotti.

Seule certitude, il y a un peu moins de dix ans, avant qu’on n’applique la limitation à 110 km/h sur l’A8, un test avait été réalisé entre Mandelieu et Menton : il fallait alors 2 h 19 pour rallier les deux villes par les routes secondaires, 1 h 20 en train, mais seulement 56 minutes grâce à l’autoroute ! Aujourd’hui, il faut parfois plus d’une heure pour faire 30 km sur l’A8 et sur les routes secondaires les temps de trajet sont parfois aléatoires.