Un amendement pour l’embarquement des vélos à bord des trains

Entre autres, bien sûr le titre ! Mais à noter et non des moindres, pour le souligner. Nous évoluons vers l’inter-mobilité

Un article en détail du site « RSE Magasine » : Le Sénat vote une loi de réforme du ferroviaire, le 19 juin 2014, avec l’amendement permettant l’embarquement de vélos à bord des trains et que des emplacements pour stationner les vélos soient prévus dans les gares.

L’Amendement ferroviaire permettant de sécuriser les vélos dans et aux abords des gares SNCF, du 19.06.2014, et en détail :

« Art. L.2123-4. – I. – Pour les gares de voyageurs prioritaires qu’il définit, SNCF Mobilités établit un plan de stationnement sécurisé des vélos. Ce plan fixe le nombre et l’emplacement des équipements de stationnement des vélos et les modalités de protection contre le vol, en tenant compte notamment de la fréquentation de la gare, de sa configuration et des possibilités d’y accéder selon les différents modes de déplacement. Il programme la réalisation des travaux correspondants et comporte, à ce titre, un plan de financement. Ce plan est élaboré par SNCF Mobilités en concertation avec les collectivités territoriales et leurs groupements concernés. »

Compléments d’info via :

« Le stationnement sécurisé des vélos devra être développé à l’intérieur ou aux abords de gares prioritaires… Les députés ont voté, le 20 juin 2014, un amendement concernant stationnement sécurisé des vélos en gares.

L’amendement, voté dans le cadre des débats sur le projet de loi de réforme ferroviaire, souligne dans son exposé des motifs que ces places de stationnement sont « une condition essentielle au développement de l’usage du vélo dans les déplacements quotidiens et, partant, de l’essor de l’intermodalité ».

Le nouvel opérateur ferroviaire, SNCF Mobilités, devra pour les gares de voyageurs prioritaires établir dans les trois ans suivant la promulgation de la loi un tel plan de développement, qui fixera un programme de travaux et leur financement.

Ce plan sera élaboré en concertation avec les collectivités territoriales. »

Info Réseau Ferré de France : Ligne Nouvelle en PACA

Voici un communiqué de Réseau Ferré de France (RFF) concernant le grand projet ferroviaire en Sud Europe Méditerranée. La zone de passage préférentielle* a été arrêtée, pour les tranches de Marseille-Aubagne et Canne-Grasse et Nice.

*Zone de passage préférentielle : un fuseau de passage qui définit la bande de terrain sur laquelle le futur tracé passera, mais qui n’est pas publié pour l’instant sur le site www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr

Du 12 mai au 13 juin 2014, RFF vous invite à donner votre avis sur la Zone de Passage Préférentielle de ces aménagements de priorité 2.
Vous pouvez consulter l’ensemble des documents et vous exprimer, dans les mairies concernées et sur le site : donnez votre avis !
Cette période d’information et de consultation sur la priorité 2 permet à RFF de poursuivre le dialogue et de construire ensemble le réseau ferroviaire performant dont notre région a besoin.

RFF -Ligne Nouvelle PACA

 

Mesdames, Messieurs,

Le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur vient de franchir une étape importante : Frédéric Cuvillier, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, a arrêté la Zone de Passage Préférentielle de la Ligne Nouvelle pour les sections « Marseille / Aubagne et « Cannes-Grasse / Nice ».Cela confirme l’accélération du rythme des études pour ces sections de première priorité, en engageant une nouvelle étape du projet, qui permettra de définir, dans la zone de passage préférentielle, le tracé qui sera présenté à l’enquête d’utilité publique. L’objectif fixé étant d’obtenir la déclaration d’utilité publique en 2017.

Cette décision s’inscrit dans le cadre des choix du gouvernement présentés à l’été 2013 : réorienter la politique des transports vers la modernisation des réseaux existants ; poursuivre les opérations de développement, en en phasant la programmation (conclusions de la Commission Mobilité 21). Ainsi, le traitement des nœuds ferroviaires marseillais et azuréens, dont la saturation actuelle entrave le bon fonctionnement des services ferroviaires quotidiens et nationaux, a été retenu parmi les opérations de première priorité.

L’information et la consultation menées auprès des élus, des acteurs et du public à l’automne 2013 a permis de recueillir un grand nombre d’avis sur la Zone de Passage Préférentielle des aménagements de priorité 1 (de Marseille et Aubagne et de Nice à la ligne Cannes-Grasse).
Cette consultation a permis de constater la bonne acceptation du projet de Ligne Nouvelle sur le territoire : il doit permettre d’améliorer l’offre de transport ferroviaire. Dans les Alpes-Maritimes, la nécessité accroître les circulations TER pour réduire la saturation routière, ainsi que la perte économique et les problèmes environnementaux qu’elle engendre, a été mise en avant ; dans les Bouches-du-Rhône, l’accent a été mis sur le besoin d’augmenter le nombre de trains et d’assurer la fiabilité des circulations.

Une nouvelle  période de dialogue et d’échanges vient de démarrer sur les aménagements de priorité 2, qui se poursuivront entre 2030 et 2050, pour permettre d’augmenter la capacité de la ligne Marseille – Vintimille : ligne littorale unique n’offrant pas de possibilité de dépassement entre les trains grandes lignes et les trains régionaux et pas d’alternative en cas d’incident.

Ainsi, afin d’améliorer la qualité et l’offre ferroviaire sur l’ensemble du territoire, la priorité 2 comporte les aménagements suivants :

  • La création d’une ligne nouvelle entre Aubagne et l’aire toulonnaise
  • L’aménagement de la gare de Toulon en surface
  • La création d’une ligne nouvelle entre Est Var et la ligne Cannes-Grasse
  • La création de la gare nouvelle de l’Est Var dans le secteur du Muy

Du 12 mai au 13 juin 2014, RFF vous invite à donner votre avis sur la Zone de Passage Préférentielle de ces aménagements de priorité 2.
Vous pouvez consulter l’ensemble des documents et vous exprimer, dans les mairies concernées et sur notre site : DONNEZ VOTRE AVIS !

Cette période d’information et de consultation sur la priorité 2 nous permet de poursuivre le dialogue et de construire ensemble le réseau ferroviaire performant dont notre région a besoin.

Cordialement,
Jean-Michel Cherrier, Directeur régional adjoint – Copyright © 2014 RFF, All rights reserved.

—–

La presse locale en parle :

Ligne Nouvelle Cannes-Grasse / Nice-la zone de passage est arrêtée

 

Bilan 2013

Quel est le bilan 2013 ? Qu’a-t-on mis en place ? Où va-t-on ? …

La mobilité s-est elle reposée sur ses lauriers_image source Android Fr

 Voilà quelques grandes lignes de cette année 2013 :

Les points à améliorer :

  • On attend toujours en France, une indemnité kilométrique pour l’usage du vélo comme mode de transport domicile-travail (comme en Belgique, par exemple)
  • Cela bouchonne toujours sur nos routes maralpines, ainsi que sur l’hexagone ! Les embouteillages coûtent 677 euros à chaque foyer français, en 2013
  • Quid des avancées de la LGV Paca devenue la « Nouvelle Ligne » …

Les avancées :

  • On a vu une augmentation de ventes et d’utilisation des vélos, en France comme en Europe
  • Dans chaque coin de France, des évènements pour mobiliser les citoyens autour du vélo
  • Développement des infrastructures cyclables (pistes, voies vertes…)
  • Les véhicules électriques en progression
  • Travailler autrement, via des espaces de co-working
  • L’auto-partage de véhicules personnels entre particuliers
  • Grand pas en avant du co-voiturage en France
  • Déploiement du téléphérique urbain
  • Les femmes engagées dans la mobilité durable

Une nouvelle année pour de nouvelles résolutions ? Nous verrons bien ! A suivre …

Demande d’avis pour le tracé de la Nouvelle Ligne Ferroviaire Provence Côte d’Azur

Nouvelle Ligne tracé Nov-2013

Où en est-on des avancées du tracé de la Nouvelle Ligne ferroviaire en Provence Côte d’Azur ?

Dans un courriel envoyé par RFF (Réseau Ferré de France), le 26 nov-2013 :

Madame, Monsieur,

Le comité de pilotage du 23 septembre 2013* a pris acte de la décision du gouvernement, présentée par le Premier Ministre le 9 juillet dernier, de retenir au titre des grands projets d’infrastructure des investissements compris entre 28 et 30 Mds €, sur la base des conclusions de la Commission Mobilité 21 remises le 27 juin dernier au Ministre chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

Cette décision bénéficie tout particulièrement à la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui est concernée par près d’un quart des investissements de ce programme national et qui voit ainsi reconnu son retard en termes d’infrastructures de transport. Par ailleurs, la Commission avait souligné l’évolution favorable d’un projet de LGV vers un projet de Ligne Nouvelle, entre Marseille et l’Italie, réalisable par étapes, avec une priorité donnée aux transports du quotidien ; projet qu’il est préférable de démarrer par les secteurs où les limites de capacité du réseau ferroviaire actuel sont d’ores et déjà atteintes.
Il s’agit donc de donner la priorité au traitement des nœuds ferroviaires marseillais et azuréen, de décongestionner les entrées des gares de Marseille et Nice, et la gare de Marseille St-Charles, en réalisant ces opérations d’ici 2030 (aménagements de priorité 1).

Dans ce contexte, Frédéric CUVILLIER a décidé, le 21 octobre 2013, d’accélérer le rythme des études pour ces travaux. Cela inclut :

  •  Le traitement du nœud ferroviaire marseillais, de Marseille à Aubagne (2,5Md€) correspondant à la création d’un tunnel pour permettre la traversée souterraine de Marseille, la création d’une nouvelle gare à quatre voies à quai, souterraine également, sous Marseille Saint-Charles, et la réalisation d’une quatrième voie dans la vallée de l’Huveaune entre Marseille et Aubagne.
  • Le traitement du nœud ferroviaire azuréen, de Nice à la Siagne (4,2 Mds €) correspondant à la création  d’une ligne nouvelle entre Nice et La Siagne, et au-delà, à l’Ouest de Cannes, jusqu’à la jonction avec la ligne Cannes-Grasse, et la création de deux gares nouvelles.

L’objectif est de parvenir à la déclaration d’utilité publique en 2017 pour ces deux sections. 

Frédéric CUVILLIER a ainsi demandé au préfet de la région PACA, préfet coordonnateur des études, et au président de RFF de lui proposer, pour la fin de l’année 2013, une Zone de Passage Préférentielle (ZPP) pour la section « Marseille / Aubagne » et pour la section « Siagne / Nice » ; cette ZPP constituera la base sur laquelle seront ensuite poursuivies les études préalables à la déclaration d’utilité publique.

A cet effet, un dispositif d’information et de consultation, sous l’égide des Préfets de départements, a permis de présenter aux élus et aux acteurs la ZPP des aménagements de la priorité 1, lors de deux Commissions consultatives (le 28/10 dans les Alpes-Maritimes et le 8/11 dans les Bouches-du-Rhône) et de deux Comités territoriaux (le 8/11 dans les Alpes-Maritimes et le 20/11 dans les Bouches-du-Rhône).

Puis, les objectifs du projet et la Zone de Passage Préférentielle (ZPP) sont présentés au public, au cours d’une période d’information et de consultation menée du 21 novembre au 20 décembre 2013. Les citoyens sont invités à venir découvrir le projet en détails et à donner leur avis sur le site : DONNEZ VOTRE AVIS ICI.

Des documents d’information du projet et de la ZPP sont également consultables dans les mairies concernées (liste disponible sur le site Internet).

Avec la volonté de construire ensemble le meilleur projet ferroviaire pour la région, je vous prie de croire en l’assurance de mes sentiments les plus cordiaux,
Jean-Michel CHERRIER
Directeur Régional Adjoint
RFF PACA

*Extrait du Copil du 23 sept-2013, sur la partie maralpine du projet

POUR EN SAVOIR PLUS
•   sur le projet global : téléchargez la plaquette « Les priorités de la Ligne nouvelle »
•   sur le projet dans les Bouches-du-Rhône : téléchargez la plaquette « Priorité aux trains du
quotidien à Marseille »

•   sur la ZPP entre Marseille et Aubagne : téléchargez la fiche « Désaturation du nœud ferroviaire marseillais »
•   sur le projet dans les Alpes-Maritimes : téléchargez la plaquette « Quel réseau ferroviaire pour la Côte d’Azur »
·   sur la ZPP entre Siagne et Nice : téléchargez la fiche « Désaturation du nœud ferroviaire azuréen »

POUR DONNER VOTRE AVIS
> Donnez votre avis ! (mini enquête)

***

Un communiqué de la part du Président de l’Association de Défense de l’Environnement de Villeneuve-Loubet (l’ADEV), Serge Jover :

« Le 26 novembre 2013, RFF (Réseau Ferré de France) nous a informé officiellement de la poursuite du projet de LGV, rebaptisé Ligne Nouvelle (voir courrier ci-dessus).

Sur le schéma ci-dessus, vous trouverez une carte montrant le nouveau fuseau de passage de cette Ligne Nouvelle. Vous pouvez constater que la commune de Villeneuve Loubet et ses voisines sont traversées par ce projet. Sur les secteurs de Cagne-Mer/Villeneuve Loubet/Biot  il est indiqué « passage en tunnel sous les zones les plus sensibles » ?

Grace à nos actions, le tracé de LGV qui était initialement en aérien pour la traversée du Loup serait aujourd’hui en tunnel, mais nous devons rester vigilants.

Exigeons de RFF que la totalité de la traversée de Villeneuve Loubet soit en tunnel.

Merci de faire suivre ce message à vos amis.

Cordialement, Serge JOVER – Président de l’ADEV »