PPA contre dioxyde d’azote !

Petit rappel :

« Le dioxyde d’azote est un composé chimique de formule NO2. Il s’agit d’un gaz brun-rouge toxique suffocant à l’odeur âcre et piquante caractéristique. C’est un précurseur de la production industrielle de l’acide nitrique HNO3 et un polluant majeur de l’atmosphère terrestre produit par les moteurs à combustion interne et les centrales thermiques ; il est responsable à ce titre de la présence d’acide nitrique dans les pluies acides, où ce dernier se forme par hydratation du NO2. (3NO2 + H2O → 2 HNO3 + NO). » – (Source : Wikipédia)

Continuer la lecture de « PPA contre dioxyde d’azote ! »

Découvrez la Wattmobilité

What? Wattmobile, of course! – Rassurez-vous, je ne vais pas utiliser la langue de Shakespeare ici, mais cette introduction m’a bien tentée 🙂Wattmobile est un opérateur de mobilité électrique.Wattmobile

Comment ça fonctionne ? Cliquez sur le logo ci-dessus.

Le service Wattmobile fonctionne en ligne : abonnez-vous, réservez, annulez ou modifiez votre réservation, déclarez un sinistre, modifiez votre identité, soyez libres de vos choix, vous êtes totalement autonomes.

La société propose un service d’éco-mobilité inédit, couvrant 20 gares de France d’ici fin 2014. Ce nouveau service a pour vocation de faciliter et d’optimiser la gestion des derniers kilomètres pour tous les professionnels en déplacement en leur apportant gain de temps et économies tout en préservant l’environnement.

Par ailleurs, Wattmobile met à disposition des flottes de véhicules électriques pour rendre les déplacements doux et économiques.

Wattmobile-carte de France

Le réseau des gares

Wattmobile a inauguré le 19 juin 2014, son réseau de stations de véhicules électriques en libre-service en gares ainsi que l’ouverture de 4 stations : Paris Gare de Lyon, Lyon Part-Dieu, Marseille Saint Charles et Lille Flandres. Ouvriront cet été les stations de Grenoble, Paris Gare de l’Est, Bordeaux et Toulouse.  Wattmobile a désormais le plaisir de vous informer que les abonnements sont ouverts !
Flottes dédiées, pour : les entreprises, les particuliers, les centres d’affaires, les hôtels
Pour vous abonner, cliquez ici.
Les véhicules : Scooters et automobiles
Pour toute question, contactez le : 0811 14 13 13
A bientôt sur notre réseau,
L’Equipe Wattmobile

AVEM : 2è rallye des véhicules électriques, avril 2014

Le 2ème Rallye des véhicules électriques de l’AVEM sera organisé le samedi 12 avril 2014, à Saint Vallier de Thiey, dans les Alpes-Maritimes.
Ouvert aux particuliers et aux professionnels utilisateurs de véhicules électriques, ce rallye est avant tout une journée d’échange entre passionnés de la mobilité électrique.
La première édition, en 2013, avait réuni une dizaine de véhicules (Voir session 2013)

2e Rallye VE-AVEM_12.04.2014

 

Programme de la journée :

  • 8h à 11h : regroupement au Grand Pré/ recharge
  • 11h : départ direction Castellane
  • 12h : pique-nique tire du sac / recharge
  • 17h : retour au Grand Pré / recharge
  • 19h : dîner pour ceux qui le souhaitent

 

Modalités d’inscriptions :

Merci de fournir les éléments suivants :

  • Modèle du véhicule
  • Coordonnées téléphoniques
  • Nombre de personnes pour le diner

 

Bilan 2013

Quel est le bilan 2013 ? Qu’a-t-on mis en place ? Où va-t-on ? …

La mobilité s-est elle reposée sur ses lauriers_image source Android Fr

 Voilà quelques grandes lignes de cette année 2013 :

Les points à améliorer :

  • On attend toujours en France, une indemnité kilométrique pour l’usage du vélo comme mode de transport domicile-travail (comme en Belgique, par exemple)
  • Cela bouchonne toujours sur nos routes maralpines, ainsi que sur l’hexagone ! Les embouteillages coûtent 677 euros à chaque foyer français, en 2013
  • Quid des avancées de la LGV Paca devenue la « Nouvelle Ligne » …

Les avancées :

  • On a vu une augmentation de ventes et d’utilisation des vélos, en France comme en Europe
  • Dans chaque coin de France, des évènements pour mobiliser les citoyens autour du vélo
  • Développement des infrastructures cyclables (pistes, voies vertes…)
  • Les véhicules électriques en progression
  • Travailler autrement, via des espaces de co-working
  • L’auto-partage de véhicules personnels entre particuliers
  • Grand pas en avant du co-voiturage en France
  • Déploiement du téléphérique urbain
  • Les femmes engagées dans la mobilité durable

Une nouvelle année pour de nouvelles résolutions ? Nous verrons bien ! A suivre …

Essais de véhicules électriques, Ademe Sophia

Essais exceptionnels dès la rentrée en septembre !

A noter dans vos agendas.

ZE_sophia_3sept

Particuliers et Entreprises,

Venez essayer les véhicules électriques,

Mardi 3 septembre 2013, de 11h00 à 15h00, à l’Ademe

500, route des Lucioles – 06560 Sophia Antipolis

Seront présentées : deux Zoé, une Twizy45, une Twizy80, une Kangoo +  Box de recharge.

Trois représentants de Renault seront sur place, pour vous informer, conseiller, également.

 

A diffuser, merci.

Inter-modalité : train + voiture électrique

Je n’ai pas pour habitude de faire de la pub pour des voitures, mais là, ça y est ! Un grand pas dans l’inter-modilité (plusieurs modes de transports utilisés pour un même trajet) est en « train » d’être réalisé ! Je vous laisse lire l’article ci-dessous du site de l’AVEM, posté le 04 fév-2013 par Michaël Torregrossa :

nissan_sncf_leaf

Intermodalité train + voiture électrique – Nissan et la SNCF s’associent

Grâce à un nouvel accord conclu entre Nissan et la SNCF, les 929 km qui séparent Nice de Paris ne sont plus un problème pour les utilisateurs de la Nissan Leaf.En effet, le constructeur propose désormais aux propriétaires de la Leaf des conditions avantages pour accéder au service Auto/Train de la SNCF, leur permettant de parcourir de longues distances sans avoir à se soucier de la limite d’autonomie des VE.

« La complémentarité de l’offre des deux partenaires et ce nouveau partenariat permettent de répondre aux besoins des automobilistes électriques dans leur mobilité sur de courtes et de plus longues distances » précise le constructeur dans un communiqué.

Des offres préférentielles pour les utilisateurs de Nissan Leaf

A travers le partenariat conclu avec la SNCF, les propriétaires de Nissan Leaf disposent de conditions tarifaires préférentielles pour accéder au service :

  • Pour tout nouvel utilisateur : un trajet simple offert
  • Pour tous les propriétaires : 30% de réduction sur les tarifs Flexi Auto/Train

La souscription au service peut s’effectuer dans les gares et boutiques SNCF ou encore en appelant le 36 35.

Borne de charge rapide à l’arrivée

Et afin de garantir au conducteur une autonomie maximum à l’arrivée, Nissan a mis à la disposition de la SNCF une première borne de recharge rapide (AC/DC) installée dans la gare auto-train de Paris Bercy et gérée directement par le personnel de la SNCF.

Une implantation qui s’inscrit dans l’engagement de Nissan d’installer pas moins de 40 bornes rapides sur l’ensemble du territoire français afin de relier les grandes villes…

Pour plus d’information :

Nissan West Europe
Benedicte BOHBOT
8, avenue Jean d’Alembert
BP 123
78194 Trappes Cedex

Tel :  01 72 67 27 30
Site : http://www.nissan.fr

Nissan West Europe est adhérent de l’AVEM et soutient ses actions.

La mobilité douce en ligne avec Startup Show !

La mobilité douce, vous interpelle, vous intéresse, vous vous demandez ce que c’est exactement ?

Jeudi 5 juillet 2012, de 17h00 à 17h30, connectez-vous en ligne sur : http://www.startup-show.com/ et posez directement vos questions à : Georges Gallais – Ingénieur dans l’industrie automobile, Georges est passé par l’INRIA de Sophia avant de fonder en 2006 VU Log, une start-up qui a donné de l’intelligence aux systèmes d’auto-partage comme : Cité Vu à Antibes,  « Autobleue » à Nice ou de véhicules en libre-service tel AutoLib.

En partenariat avec WebTimeMedias, article du 29.06.2012

 

 

La mobilité douce ! Beaucoup en parlent. Georges Gallais, fondateur de VU Log, lui, la fait. Sortie des travaux de l’Inria Sophia et créée en 2006, sa société s’est donnée pour objectif de développer des solutions logicielles de mobilité urbaine. Tout naturellement elle s’est positionnée sur le créneau de l’auto-partage autour du véhicule électrique. Des services qu’elle cherche à rendre intelligent à la fois pour faciliter la gestion de l’organisateur et l’utilisation pour l’usager.

 

Après des séries de tests sur Antibes, VU Log a décollé. La jeune pousse a signé l’an dernier plusieurs contrats en 2011, dont celui du service « Autobleue » à Nice. Un service qui marche aujourd’hui très fort avec 3.000 abonnés pour 130 voitures électriques. La preuve par la mise en oeuvre sur le terrain! Des services de mobilité douce, des concepts, des réalisations, des projets que Georges Gallais aura l’occasion de vous présenter lors du prochain Startup-show.

Il aura lieu jeudi 5 juillet de 17h à 17h30 et ce sera le dernier avant la saison estivale pour une reprise début septembre. Ce Chat Video se fera avec notre nouveau partenaire, la société FG Medias. Spécialiste vidéo, elle a rejoint les trois fondateurs du Startup-show (Nasteo, RivieraCube et WebTimeMedias) et apporte tout son savoir-faire dans le domaine de la prise d’images.

Deux mots sur Georges Gallais, ingénieur passé par l’industrie automobile, il a rejoint l’Inria pour acquérir un savoir-faire en matière d’ingénierie logicielle. Avant de créer VU Log, il avait déjà beaucoup travaillé sur ce domaine de la mobilité et avait remporté les premiers Galileo Masters, un concours européen destiné à récompenser les meilleures applications satellitaires. VU Log, installée aujourd’hui dans la pépinière d’entreprises de Nice Côte d’Azur, compte aujourd’hui 9 personnes sur la Côte d’Azur et deux dans son laboratoire de Rueil Malmaison, ville où l’équipe mène une expérimentation grandeur nature.

A l’heure où beaucoup de villes, pour éviter l’engorgement cherchent à mettre en place des solutions d’auto-partage ou de véhicules en libre-service, Georges Gallais se déplace beaucoup en France et en Europe et ne manque pas de projets. Un de ses rêves : monter un service d’auto-partage à Rome. La ville éternelle !

A voir aussi :

TICTAC, Système d’Info Voyageurs temps réel de l’éco-mobilité

VU Log et Clean Energy Planet : l’autolib et le vélib associés !

VU Log (Antibes) retenu par Veolia Transport pour sa solution d’autopartage

Sophia : VU Log remporte le Galileo Masters 2005

Innovation italienne : réutilisation de l’excédent électrique des trains

Ou comment avoir une énergie encore plus durable ? Ici une idée innovante qui ne manque pas d’énergie ! 😉 … Laurence

Sources du 14.05.2012 : bulletins-electroniques.com et smartplanet.fr 

Revue de web: le projet espagnol Ferrolinera 3.0 étudie un système de recharge rapide des véhicules électriques dans les gares. Une étude pilote sera menée en laboratoire et dans le nouveau métro de Malaga.

Une nouvelle génération de trains, équipés d’une technologie de freins régénératifs, permet de transformer une partie de l’énergie cinétique du train en énergie électrique au moment du freinage. Cependant cette énergie « rendue » à la caténaire doit être utilisée dans l’instant, sinon elle est donc brûlée au travers de résistances. 15% de l’énergie générée par le réseau de métros et de trains de courtes distances serait ainsi perdue.

Un consortium mené par l’Administrateur d’Infrastructures Ferroviaires (ADIF), auquel participe notamment le groupe de recherche de Technologie Electronique de l’Université de Séville, l’Université de Malaga, et les entreprises Affirma, MP, Green Power (GPtech) et IAT, s’est donc proposé de développer un système de recharge des véhicules électriques qui utilise cet excédent d’énergie produit par les réseaux de trains et métros.

Le projet, baptisé Ferrolinera 3.0, a pour objectif de mettre en place dans les stations de trains un système de recharge rapide des véhicules électriques (en 20 minutes). Cette solution contribuerait à augmenter l’efficacité énergétique des stations de trains et rendrait plus écologique la voiture électrique utilisant une source électrique « propre ».

Pour récupérer cette énergie et la stocker au lieu de la brûler, le système de recharge du projet Ferrolinera 3.0 se base sur une combinaison de super condensateurs et de batteries. Un super condensateur fait usage de batterie ultra rapide. Il est capable d’accumuler beaucoup d’énergie et la restituer rapidement. Contrairement aux batteries électrochimiques traditionnelles, un super condensateur ne se base pas sur une réaction chimique, il peut donc se recharger 10000 fois plus vite que des accumulateurs traditionnels, mais il doit en contrepartie être rechargé souvent.

Afin de tester la viabilité de l’innovation, une étude pilote sera menée au Laboratoire d’Energie de l’ADIF ainsi que sur le nouveau métro de la ville de Malaga. A l’issu du développement technologique, l’objectif est d’installer tout un réseau de points de recharge connectés au réseau ferroviaire afin de proposer au marché de la mobilité électrique une nouvelle alternative pour la recharge. L’idée de renforcer ses futurs points de recharge électrique par un système photovoltaïque a déjà été évoquée en cas de besoin.

Sources: La energia sobrante de los trenes podria ser utilizada para cargar coches eléctricos, Plataforma Sinc, article du 24 avril 2012 – http://redirectix.bulletins-electroniques.com/bD4sU

Rédacteurs: Laure Denos, chargée de mission, sst@ambafrance-es.org

Origine: BE Espagne numéro 115 (14/05/2012) – Ambassade de France en Espagne / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70005.htm

PS (SmartPlanet): présentation en anglais du projet sur le site de l’ADIF

Photo (ajout de SmartPlanet): Ricardo Ricote Rodriguez / Wikipédia, sous licence Creative Commons CC by-sa

Et si on changeait le monde avec Advansolar ?

ADVANSOLAR, une jeune entreprise innovante des Alpes-Maritimes qui fournit des produits et services pour la mobilité via le solaire. L’entreprise passe sur France 3 Vendredi 27 mars 2012 à 20h10. Soutenez-les en VOTANT pour leur projet dès MAINTENANT et faites voter TOUS VOS CONTACTS ! Merci pour eux. They love you!!

Un lien, une info, une idée innovante pour changer le monde ! Des nouvelles technologies et des envies d’avancer différemment ? Voilà de quoi vous rendre utile en votant pour ces jeunes entrepreneurs 🙂 Merci de faire passer ce lien :

http://www.etsionchangeaitlemonde.fr/#/challenge/projets/S

Laurence

Un article supplémentaire à propos de cette société innovante, sur le site de l’AVEM :

Advansolar lance le 1er service de vélos électriques solaires

Posté le 01/02/2012 à 07:00 par Michaël TORREGROSSA – Lu 1746 fois – Poster un commentaire 

Advansolar vient d'inaugurer son premier service de vélos électriques solaires au coeur de l'Eco Vallée à Nice

Advansolar vient d’inaugurer son premier service de vélos électriques solaires au coeur de l’Eco Vallée à Nice et   de lancer le 1er service ‘clé-en-main’ de vélos électriques solaires à destination des employés des entreprises, sites ou zones d’activité.
A la fois flexible et accessible, cette nouvelle offre se présente comme un « kit » : station de recharge solaire SunPod Cyclo + vélos électriques + un service global d’assurance, SAV et maintenance.

Dévoilée il y a quelques mois, la station de recharge solaire SunPod Cyclo est à la fois mobile et autonome en énergie et permet de recharger et de sécuriser une flotte de vélos électriques.

« Les entreprises peuvent désormais facilement mettre à disposition de leurs employés des vélos électriques pour les petits déplacements – déjeuner, domicile, inter-site. Outre le service rendu aux employés, le gain est double : plus de kilomètres transformés en mode de déplacement ‘doux’ et une image forte pour l’entreprise » explique dans un communiqué Julien Bischoff, Directeur Général de Advansolar.

Première installation à Nice, au cœur de l’Eco Vallée

Le premier service de vélos électriques solaires a été mis en place pour la Métropole Nice Cote d’Azur au cœur de l’Eco Vallée et « suscite déjà l’intérêt de collectivités et d’entreprises qui veulent promouvoir les modes de déplacements doux pour leurs employés tout en communicant sur l’énergie et la mobilité durable » commente Advansolar dans son communiqué.

Pour plus d’information

Advansolar
Julien BISCHOFF
Immeuble F4 – Av Emmanuel Pontremoli
Parc d’activité Nice La Plaine 1
06200 NICE

Tel :             04.89.24.63.86
Mail : julien.bischoff@advansolar.com
Site : http://www.advansolar.com

Advansolar est adhérent de l’AVEM et soutient ses actions.

Happy birthday, Auto-Bleue !

Voilà la première bougie du service d’auto-partage de la capitale maralpine qui vient d’être soufflée ! Et oui, déjà un an de bons et loyaux services 😉 Bravo et encore beaucoup de petites autos bleues sur les Alpes-Maritimes…:)  Laurence

Nice : Autobleue fête ses 1 an par France3Nice

 

Source : MétroFrance.com, mis à jour 15-04-2012 à 21:03

Un an après, le succès (d’estime) de l’AutoBleue

Les voitures électriques en libre-service ont conquis quelque 2 500 Azuréens.

Les voitures électriques en libre-service ont conquis quelque 2 500 Azuréens. Photo : M.B/Metro

 

« Le service client est au top, l’entretien toujours nickel et les réservations plus souples : je crois que les AutoBleues sont définitivement dans le paysage ! » Jean-François, l’un des utilisateurs de la première heure, n’a pas perdu son enthousiasme pour le service d’autopartage de véhicules électriques lancé par la Métropole niçoise il y a un an. Comme lui, « 91% des utilisateurs considèrent Autobleue comme un service utile, facile et pratique« , selon un sondage commandé par la Métropole.

Aujourd’hui, le réseau compte 40 stations (34 à Nice et 6 dans des communes de la Métropole) et 130 voitures, dont 19 nouvelles Mia et un Berlingo équipé pour accueillir une personne en fauteuil roulant.

Quelques 2 500 azuréens s’y sont désormais abonnés, et l’opérateur annonce 380 000 kilomètres parcourus depuis le lancement. « La distance Terre-Lune« , s’amuse Christian Estrosi. La métaphore impressionne même si, rapporté au nombre de voitures en service, cela ne représente qu’une dizaine de kilomètres par jour.

Mais l’AutoBleue pourrait monter en puissance. « J’ai augmenté mon usage sur les trajets longs« , observe Jean-François, qui se rend désormais plus souvent à des réunions de travail à Sophia-Antopolis en AutoBleue.

La Métropole annonce pour les prochains mois de nouvelles offres commerciales « plus souples« . Peut-être la clé pour que les azuréens intéressés par le système franchissent le pas et en deviennent des utilisateurs réguliers.

autobleue-ion                                                             Photo : auto-bleue.org

Lien : Auto-Bleue

Après Londres, voilà Milan qui instaure un péage urbain

Voilà de quoi pousser les citoyens à laisser leur auto au garage et de pousser à l’utilisation des transports en commun ! … Laurence

Vu sur le site de l’AVEM : « Milan inaugure son péage urbain »

Posté le 23/01/2012 à 18:00 par Michaël TORREGROSSA
Italie – Milan inaugure son péage urbain - Photo 1

Depuis la semaine dernière, la ville Italienne de Milan a inauguré son péage urbain. Un dispositif destiné à réduire le trafic et la pollution qui dépasse régulièrement le niveau autorisé.

Baptisé « Area C », ce péage urbain s’inspire de celui mis en place à Londres et remplace le précédent système (Ecopass) datant de 2008 qui ne touchait que les véhicules les plus polluants.

Le nouveau système impose ainsi à tous les automobilistes le paiement d’un ticket d’entrée de 5 euros pour pouvoir circuler dans le centre de la capitale économique italienne, du lundi au vendredi de 07H30 à 19H30. 

Les propriétaires de voitures électriques ou hybrides sont exonérés de cette taxe.

Diminution du trafic de 40 %

Grâce à ce nouveau dispositif, la mairie de Milan espère une diminution du trafic de 20 à 30% dans le centre, soit près de 30.000 voitures en moins afin de réduire la pollution et en particulier la concentration de particules fines PM 10 en suspension dans l’air, qui dépasse régulièrement le seuil autorisé.

Selon les premières données disponibles lundi matin, le trafic, qui a connu une augmentation de 10% avant l’entrée en vigueur du péage à 07H30, a ensuite chuté d’environ 40%. Les revenus tirés de ce péage seront investis dans le développement des transports en commun milanais.

« A un petit niveau, c’est notre protocole de Kyoto », s’est réjoui Giuliano Pisapia, le maire de Milan, dans le quotidien Corriere della Sera.

Source : ATS