Nice : l’AFREP Côte d’Azur a distingué les champions de la communication RSE

J’avoue avec un peu de fierté, que ce prix est aussi un peu le mien, ayant participé activement à la campagne « Green IT’tude » d’Amadeus, pour la partie éco-mobilité 🙂 … Laurence

Source : WebTimeMedias, publié le 2 décembre, 2011 – 12:27 par Jean-Pierre Largillet – Vu 37 fois

Les lauréats, une partie du jury et les membres de l’AFREP lors de la remise des prix de la « meilleure campagne RSE »
 

Joli succès pour la manifestation Azur Pro’Com, fin novembre à l’Aéroport Nice Côte d’Azur. Plus de 120 participants ont assisté à cette rencontre organisée par l’AFREP, l’Association des Professionnels de la Communication de la Côte d’Azur, sur des thématiques aussi diverses que les réseaux sociaux, l’e-reputation ou la diversité en entreprises. Des thèmes qui ont été abordés sous forme de sessions plénières et ateliers.

Les différents échanges ont montré la nécessité pour une organisation de renforcer sa réputation via Internet (E-réputation, Web communautaire) mais aussi, au-delà du virtuel, par des actions concrètes dans le monde réel (développer par exemple le volet social dans le cadre d’une stratégie de RSE par rapport au volet environnemental souvent privilégié).

L’AFREP avait d’ailleurs choisi ce dernier angle, celui de la Responsabilité Sociétale des Entreprises, comme critère majeur d’un concours de campagnes de communication. Les résultats de ce concours de « la meilleure campagne RSE » ont été annoncés à l’occasion d’Azur Pro’Com. Cinq campagnes (sur 18 dossiers reçus) ont ainsi été primées.

  • Prix de la communication interne : Amadeus pour sa campagne « Green IT’tude »,
  • Prix de la communication externe : ERDF Alpes du Sud pour son concours « Insertion au Cœur du Monde Rural »,
  • Prix « ADN » RSE : CONVERS Télémarketing avec sa campagne qui allie centre d’appels, RSE, compétitivité et rentabilité, ex aequo avec WITTpour sa campagne « Le collaborateur, ambassadeur du développement durable ». Le jury, présidé par Catherine Ramon, présidente de l’Adetem Côte d’Azur et directrice de Yaqua (développement commercial), a cherché à récompenser conjointement deux sociétés azuréennes qui avaient mis la RSE dans leur « ADN », au cœur même de leur entreprise et de sa communication avec l’extérieur.
  • Prix « coup de cœur du Jury » : GrDF Bouches-du-Rhône pour sa campagne originale « Un rucher en ville ».

Association sans but lucratif, l’AFREP Côte d’Azur regroupe une centaine de professionnels de la Communication (Directeur de la Communication, Relations Publiques et Relations Presse, Conseils en Communication, etc.). Ses membres couvrent les différents domaines de la communication (communication événementielle, financière, touristique, commerciale, artistique, lobbying, publications d’entreprise, ressources humaines…)

Amadeus Sophia lance sa 1ère « Green Week » du 23 au 27 mai 2011

Dans le cadre de sa 6ème journée « Tous à vélo » Amadeus* Sophia Antipolis a décliné l’évènement autour du Développement Durable (DD) dans sa globalité.

C’est ainsi que l’entreprise sophipolitaine a lancé sa 1ère Semaine Verte ou « Green Week », du lundi 23 au vendredi 27 mai 2011 inclus. 

Au cours de ces jours, une série d’activités quotidiennes ont été organisées afin de sensibiliser encore plus le personnel : une exposition du concours photos : « Pour vous, que représente le DD ? » ; des conseils et informations sur les réseaux locaux de bus (Lignes d’Azur, Envibus, Symitam) ; des informations sur les installations de recyclage dans l’entreprise (A savoir et déjà en 2010, pas moins de 34 tonnes de papier et 400 kg de bouteilles en plastique et canettes de boisson émanant du site d’Amadeus ont été recyclés.) ; la présence d’Envinet (service de tri des déchets de la Casa) ; la présence de la société de jardinerie prestataire pour Amadeus : Vert’Attitude, pour des informations de recyclage des déchets verts et comment réaliser un compostage ; un expert de l’Ademe a donné des conseils sur l’éco-conduite (selon notre façon de conduire, nous pouvons économiser de 20 a 40% de carburant ! Pas négligeable, vu les prix aux postes d’essence actuellement…) ; enfin, vendredi 27 mai au matin, accueil d’une cinquantaine de cyclistes au départ des 4 coins des Alpes-Maritimes vers Amadeus, lesquels se sont mis en relation via le site partenaire : Bus cyclistes ; ces derniers ont bien apprécié le petit-déjeuner offert par l’entreprise ainsi que des cadeaux autour du thème du vélo. Amadeus rappelle à ses salariés-cyclistes de porter un casque et de respecter le code de la route. La route appartient à tous.

Tout au long de cette semaine, le restaurant de l’entreprise du groupe Avenance, a aussi contribué à sa façon à cette « Green Week », en proposant un menu bio quotidiennement, en plus des menus habituels, ainsi que du café du commerce équitables.

*Amadeus est le fournisseur leader mondial des solutions technologiques de gestion pour la distribution et la vente de services de voyage. Près de 10 000 salariés travaillent dans le groupe Amadeus à travers le monde, représentant 123 nationalités différentes. A ce jour, le site d’Amadeus s.a.s à Sophia Antipolis, principal centre de R&D du groupe, comptabilise plus de 2 500 salariés.
 
Laurence Briffa

L’Ecogyzer, l’aide à l’éco-conduite en temps réel

01/2011

Depuis quelques mois, une nouvelle application sur les I-Phones permet d’assister le conducteur dans un but d’éco-conduite.


Des conseils pour s’améliorer

L’Ecogyzer existait déjà auparavant grâce à un boîtier exploitant les données GPS (vitesse et kms parcourus).

Ces conseils personnalisés peuvent se faire en direct (grâce à l’action combinée d’un GPS et d’un accéléromètre) ou en différé sur un ordinateur par le biais d’un logiciel dans lequel il convient de télécharger les données enregistrées.

Il est ensuite possible de les entrer dans des tableaux de bord permettant de déterminer sa consommation ou ses émissions de CO² pour ainsi donner une tendance générale sur sa conduite. Il donne également des notes ( de 0 à 10) sur les attitudes de conduite.

Une version bluetooth existe pour les smartphones pour une transmission en temps réel.

L’Ecogyzer est également et ce, depuis quelques mois, disponible sous forme d’application et téléchargeable sur les I-Phones disposant d’un GPS, ce qui devrait accroître sa popularité auprès du grand public.

En associant différentes données, il permet de donner des indications :
– sur la consommation du véhicule
– sur l’impact CO² de la conduite
– des conseils en fonction des écarts de conduite : accélérations ou freinages intempestifs.

De l’écologie et des économies

L’Ecogyzer est une application disponible soit gratuitement (pour un trajet de 20 km) soit moyennant 1,59 €uros pour la version pro.

Après avoir entré quelques renseignements concernant le véhicule (données de la carte grise, motorisation, etc.), celle-ci donne au conducteur des conseils sur sa conduite.

Les améliorations peuvent être substantielles avec une amélioration de 5 à 25% des rejets de CO².

Ce produit, qui a déjà fait ses preuves auprès des auto-écoles (pour preuve, un partenariat avec Ediser) et des professionnels de la route (les gestionnaires de flotte de véhicules), permet également de faire des économies substantielles sur sa consommation de carburant : jusqu’à plusieurs centaines d’€uros par an en cas de conduite nerveuse au préalable.

L’Ecogyzer sera bientôt également disponible en version Android.

Sur l’éco-conduite et les nouvelles technologies :

Sources : ConsoGlobe